9 juin 2013 / 19:53 / il y a 4 ans

Un ancien de la CIA à l'origine des fuites sur PRISM

Un ancien technicien de la CIA âgé de 29 ans est à l'origine des fuites ayant permis au quotidien The Guardian de révéler l'existence d'un programme de surveillance hautement confidentiel mené par les services secrets américains, annonce dimanche soir le journal britannique. /Photo d'archives/Kacper Pempel

LONDRES (Reuters) - Un ancien technicien de la CIA âgé de 29 ans est à l'origine des fuites ayant permis aux quotidiens The Guardian et Washington Post de révéler l'existence d'un programme de surveillance hautement confidentiel mené par les services secrets américains, ont annoncé dimanche soir les deux journaux.

Le Guardian, ainsi que le Washington Post, ont publié jeudi des informations ultra-confidentielles provenant de la National Security Agency (NSA, renseignements) qui expliquent comment, dans le cadre du très secret programme PRISM, l'agence a amassé quantité de données téléphoniques et numériques provenant de compagnies telles que Verizon, Google, Apple et Facebook.

Dimanche, le Guardian explique que sa source, Edward Snowden, lui a demandé de révéler son identité pour que le public sache ce qui est fait en son nom.

Edward Snowden, ancien assistant technique de la CIA, travaillait avec la NSA en tant qu'employé détaché du groupe de défense Booz Allen Hamilton. Il se trouve désormais dans un hôtel de Hong Kong après avoir quitté les Etats-Unis avec des documents secrets, indique le Guardian.

La révélation du programme secret PRISM a suscité un vif débat aux Etats-Unis et à l'étranger au sujet des pouvoirs très importants de la NSA. L'agence a accru très fortement ses programmes de surveillance ces dix dernières années. Les autorités américaines affirment que la NSA opère dans les limites de la loi.

"LA NSA PEUT INTERCEPTER PRESQUE TOUT"

"Je ne veux pas vivre dans une société qui fait ce genre de choses. Je ne veux pas vivre dans un monde où tout ce que je fais et dit est enregistré. Ce n'est pas une chose avec laquelle je veux vivre ou que je veux supporter", a déclaré Edward Snowden au Guardian qui a publié sur son site internet une vidéo où son informateur est interviewé."

"La NSA a construit une infrastructure qui lui permet d'intercepter presque tout. Avec cette capacité, la vaste majorité des communications humaines sont automatiquement ingérées sans ciblage. Si je veux voir vos courriels ou le numéro de téléphone de votre femme, je n'ai qu'à utiliser les interceptions. Je peux avoir nos courriels, mots de passe, enregistrements téléphoniques, cartes de crédit", affirme-t-il.

"Mon seul but est d'informer le public sur ce qui a été fait en son nom et ce qui est fait contre lui", déclare Snowden au Guardian.

"Je comprends qu'on va me faire souffrir pour mes actions, ajoute-t-il dans une note qui accompagne les documents qu'il a fournis au journal.

"Il est important d'envoyer un message au gouvernement que les gens ne seront pas intimidés", a déclaré Edward Snowden selon le Washington Post.

Selon le Guardian, Edward Snowden a travaillé à la NSA pendant quatre ans comme représentant de sociétés extérieures telles que Booz Hamilton et Dell.

Il y a trois semaines, il a copié les documents secrets au bureau de la NSA de Hawaii où il travaille et a déclaré à son supérieur qu'il avait besoin d'un congé pour un traitement contre l'épilepsie, raconte le quotidien britannique.

Il s'est envolé pour Hong Kong le 20 mai.

Andrew Osborn et Peter Graff; Danielle Rouquié pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below