Premier pas vers la scission du réseau fixe de Telecom Italia

jeudi 30 mai 2013 19h27
 

MILAN (Reuters) - Telecom Italia a fait un premier pas jeudi en vue de la scission de son réseau fixe en Italie, une procédure susceptible de lui apporter des fonds pour financer ses investissements.

L'opérateur télécoms italien a annoncé que son conseil d'administration avait approuvé le transfert dans une entité séparée de certains actifs de ses réseaux, évalués à entre 13 à 15 milliards d'euros, le but étant de céder une participation dans cette dernière à la Caisse des dépôts italienne, la Cassa Depositi e Prestiti (CDP).

"Les contacts continuent avec la CDP", a dit Telecom Italia, sans autres précisions.

Cette solution répond aux inquiétudes que créent dans la classe politique italienne l'éventualité d'une alliance de Telecom Italia avec le chinois Hutchison Whampoa.

Le groupe de Hong Kong veut prendre une participation majoritaire dans Telecom Italia et fusionner sa filiale locale 3 Italia avec l'opérateur italien.

Telecom Italia et la CDP discutent depuis des mois d'une cession d'une participation minoritaire dans la nouvelle entité mais des désaccords demeurent sur des questions de gouvernance et de prix, selon des sources proches du dossier.

Telecom Italia a dit qu'il informerait immédiatement le régulateur italien du projet et ajouté que la nouvelle entité garantirait un accès égal pour tous les opérateurs.

Danilo Masoni, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Benoit Van Overstraeten

 
Telecom Italia annonce jeudi que son conseil d'administration a approuvé le projet de scission du réseau de téléphonie fixe, qui sera placé dans une entité à part. /Photo d'archives/REUTERS/Alessandro Bianchi