Sony relève sa prévision de profit 2012/13, intègre des cessions

jeudi 25 avril 2013 12h33
 

TOKYO (Reuters) - Sony a relevé jeudi de plus de 75% sa prévision de bénéfice d'exploitation 2012/2013, après la prise en compte de plus-values sur la vente de son siège social à New York et d'autres cessions, ainsi que la revalorisation d'une participation.

Ces cessions ont permis au fabricant de téléviseurs de compenser les pertes des activités d'électronique grand public.

Sony, qui précise que ses comptes ont aussi été soutenus par la faiblesse du yen, a estimé jeudi son résultat opérationnel de l'exercice à fin mars à 230 milliards de yens (1,78 milliards d'euros) contre 130 milliards de yens projetés en février. Il a doublé son estimation de bénéfice net, à 40 milliards de yens.

Sous la direction générale de Kazuo Hirai, Sony a redoublé ses efforts dans le secteur de l'électronique grand public et s'est concentré sur les tablettes et téléphones mobiles, ainsi que les appareils photos et les consoles de jeux, mais le groupe n'a pas encore réussi à dégager des profits sur ces activités.

Les secteurs bénéficiaires de production de contenus (film et musique), ainsi que sa filiale d'assurances, ont contribué à compenser les difficultés du groupe dans l'électronique.

Le fabricant des téléviseurs Bravia, qui a supprimé environ 10.000 emplois au cours du dernier exercice, a accepté en janvier de vendre son siège social de New York pour 1,1 milliards de dollars (842 millions d'euros), la plus importante transaction sur le marché américain de l'immobilier de bureaux en deux ans. Il en a dégagé une plus-value d'environ 685 millions de dollars.

Selon les règles de comptabilité de la société, ces plus-values sont intégrées dans le résultat opérationnel.

En février, le groupe a aussi annoncé la vente de l'un de ses principaux immeubles du centre de Tokyo pour 1,1 milliard de dollars, apportant 412,58 millions de dollars à ses résultats.

Sony a également encaissé en février une plus-value de cession d'une participation de 6% dans le capital d'une société du groupe, M3 Inc, dans le secteur des services sur internet, ramenant sa part sous la barre des 50%. En perdant le contrôle de M3 Inc, Sony a pu revaloriser cette participation.   Suite...

 
Sony a relevé de plus de 75% sa prévision de bénéfice d'exploitation 2012/2013, après la prise en compte de plus-values sur la vente de son siège social à New York et d'autres cessions, ainsi que la revalorisation d'une participation, qui ont permis au groupe japonais de compenser les pertes des activités d'électronique grand public. /Photo prise le 6 février 2013/REUTERS/Shohei Miyano