Telefonica dément discuter avec KPN des réseaux allemands

mardi 23 avril 2013 19h27
 

SAO PAULO (Reuters) - Telefonica ne discute pas actuellement avec KPN d'un partage de leurs réseaux mobiles en Allemagne, a déclaré mardi un responsable de l'opérateur de télécommunications espagnol.

"Il n'y a pas de discussions actives avec KPN à ce sujet actuellement", a dit à la presse Eduardo Navarro, directeur de la stratégie et des alliances de Telefonica.

"Nous avons en Allemagne un avantage compétitif sur KPN, qui est notre réseau 4G; de ce fait, tout arrangement devrait préserver cet avantage".

Ses propos constituent un démenti net apporté aux spéculations sur la possibilité d'un accord de partage des réseaux entre 02 Allemagne, filiale de Telefonica, et E-Plus, contrôlé par KPN, qui permettrait aux deux groupes de réduire leurs dépenses d'investissement.

Le Financial Times a rapporté ce mois-ci que les discussions entre la filiale 02 de Telefonica et E-Plus de l'opérateur néerlandais KPN allaient reprendre.

La situation du marché européen pousse à de telles alliances, a toutefois admis Eduardo Navarro.

"Il n'y a pas assez de place en Europe pour tous les réseaux qui existent aujourd'hui. Il y a donc un mouvement de concentration naturel, que ce soit par partage de réseaux ou par le biais de fusions", a-t-il observé.

Brad Haynes, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand

 
Telefonica ne discute pas actuellement avec KPN d'un partage de leurs réseaux mobiles en Allemagne, a déclaré un responsable de l'opérateur de télécommunications espagnol. Des spéculations avançaient la possibilité d'un accord de partage des réseaux entre 02 Allemagne, filiale de Telefonica, et E-Plus, contrôlé par KPN, qui permettrait aux deux groupes de réduire leurs dépenses d'investissement. /Photo prise le 26 mars 2013/REUTERS/Juan Medina