Nokia remporte un référé contre le taïwanais HTC

mardi 23 avril 2013 08h02
 

(Reuters) - Nokia a annoncé lundi avoir remporté aux Pays-Bas une décision de justice qui doit empêcher son concurrent HTC d'employer dans ses téléphones HTC One des composants de microphones fabriqués par STMicroelectronics.

Le fabricant de téléphones finlandais explique que ces composants ont été inventés par lui-même et fabriqués exclusivement pour ses combinés.

"HTC n'a ni licence ni autorisation de la part de Nokia pour employer ces microphones ou les technologies de Nokia à partir desquelles ils ont été conçus", a expliqué Nokia.

Il ajoute que le référé court jusqu'en mars 2014 et empêche ST Micro de vendre les composants au groupe taïwanais partout dans le monde.

Nokia, concepteur de la gamme de smartphones Lumia qui emploie un système d'exploitation de Microsoft, et HTC, qui emploie l'OS Android de Google, peinent à rattraper le terrain perdu au profit de Samsung Electronics et d'Apple sur le marché mondial des smartphones.

Nokia a porté plainte contre HTC pour une quarantaine d'infractions présumées au droit des brevets.

Ritsuko Ando et Sinead Carew, Wilfrid Exbrayat pour le service français

 
Nokia a remporté aux Pays-Bas une décision de justice qui doit empêcher son concurrent HTC d'employer dans ses téléphones HTC One des composants de microphones fabriqués par STMicroelectronics. Le fabricant de téléphones finlandais explique que ces composants ont été inventés par lui-même et fabriqués exclusivement pour ses combinés. /Photo d'archives/REUTERS/Mansi Thapliyal