Le compte Twitter du président de la Fifa piraté

lundi 22 avril 2013 21h31
 

LONDRES (Reuters) - Le compte Twitter de Sepp Blatter, le président de la Fifa, a été piraté lundi par un groupe affichant son soutien au président syrien Bachar al Assad.

Les pirates informatiques ont utilisé le profil de Sepp Blatter pour lui faire annoncer sa démission "en raison d'accusations de corruption" et lui faire dire que le Qatar l'avait soudoyé pour obtenir l'organisation de la Coupe du monde de 2020.

Un message émanant de la page piraté indiquait ainsi: "Et alors, quel est le problème si j'ai pris l'argent du prince qatari ? Je fais vivre ma famille."

"Son Excellence l'émir du Qatar est la personnalité la plus généreuse qu'il m'ait été donné de rencontrer", pouvait-on encore lire sur la page piratée de Blatter.

Dans un communiqué, la Fifa a confirmé que plusieurs de ses pages, dont @SeppBlatter et @fifaworldcup, avaient été la cible de "hackers".

L'attaque a été revendiquée par une Armée électronique syrienne se réclamant de Bachar al Assad.

Mike Collett; Henri-Pierre André pour le service français

 
Le compte Twitter de Sepp Blatter, le président de la Fifa, a été piraté lundi par un groupe affichant son soutien au président syrien Bachar al Assad. Les pirates informatiques ont utilisé le profil de Sepp Blatter pour lui faire annoncer sa démission "en raison d'accusations de corruption" et lui faire dire que le Qatar l'avait soudoyé pour obtenir l'organisation de la Coupe du monde de 2020. /Photo prise le 17 avril 2013/REUTERS/Enrique De La Osa