Les recettes de Google Play en hausse mais loin derrière Apple

lundi 22 avril 2013 18h45
 

par Somang Yang

SEOUL (Reuters) - Le chiffre d'affaires de la boutique de contenus numériques de Google progresse plus vite que celui de l'App Store d'Apple mais la firme à la pomme conserve une large avance, montre une étude portant sur le premier trimestre de l'année.

L'ensemble des boutiques en ligne d'applications a généré 2,2 milliards de dollars (1,7 milliard d'euros) de chiffre d'affaires en trois mois, dont 1,48 milliard, soit 74%, pour le seul App Store d'Apple, indique le cabinet Canalys.

Le Google Play du premier moteur de recherche sur internet a représenté seulement 18% du chiffre d'affaires global.

Mais selon le cabinet d'études App Annie, Google, dont la boutique propose des applications, des films, des livres, de la musique et des jeux, est en train de réduire l'écart avec Apple dont l'App Store ne propose que des applications.

D'après App Annie, le chiffre d'affaires de Google Play représente désormais 38,5% de celui de l'App Store, contre seulement 10% il y a un an.

Cette forte progression s'explique en partie par l'essor du système d'exploitation gratuit Android, développé par Google, qui équipe presque 70% des téléphones mobiles dans le monde et offre un accès direct au Google Play.

Au premier trimestre 2013, le chiffre d'affaires de Google Play a bondi de 90% par rapport aux trois derniers mois de l'an dernier, ajoute App Annie. Sur la même période, les ventes de l'App Store n'ont progressé "que" de 25%.

"Même si Google est en train de combler son retard, l'avance d'Apple en termes de recettes, au regard de la tendance actuelle, est telle que nous ne nous attendons pas à ce que Google dépasse Apple avant le courant 2016", a déclaré à Reuters Adam Daum, analyste en chef chez Canalys.   Suite...

 
Le chiffre d'affaires de la boutique de contenus numériques de Google progresse plus vite que celui de l'App Store d'Apple mais la firme à la pomme conserve une large avance, montre une étude portant sur le premier trimestre de l'année. /Photo d'archives/REUTERS/Beck Diefenbach