Hutchison pas intéressé par le réseau fixe de Telecom Italia

lundi 22 avril 2013 14h21
 

MILAN (Reuters) - Hutchison Whampoa est surtout intéressé par les activités mobiles de Telecom Italia et ne s'opposerait pas à une scission des activités fixes de l'opérateur télécoms italien, levant ainsi un important obstacle politique à un éventuel rapprochement, a dit lundi une source à Reuters.

Telecom Italia et Hutchison ont entamé des discussions préliminaires qui verrait le conglomérat de Hong Kong prendre jusqu'à 29,9% de l'opérateur en échange de la cession de sa filiale mobile italienne 3 Italia.

Certains responsables politiques italiens se sont émus de voir un groupe étranger contrôler le réseau de télécommunications fixes du pays, considéré comme un actif stratégique.

"Les Chinois veulent un accord sur les activités mobiles de troisième et quatrième générations. Ils ne sont pas intéressés par les activités fixes", a dit la source.

Si Telecom Italia se sépare de son réseau fixe, "il ne devrait pas avoir d'obstacle politique à une possible prise de contrôle des Chinois", a ajouté la source.

Elle a noté que le comité mis sur pied par le conseil de Telecom Italia et chargé de déterminer si l'opérateur a intérêt à fusionner avec 3 Italia, filiale mobile d'Hutchison Whampoa, rendrait sa décision le 8 mai.

A 11h50 GMT, le titre Telecom Italia gagne 2,46% à 0,582 euro alors que l'indice regroupant les valeurs télécoms européennes avance de 0,67%.

Lisa Jucca et Paola Arosio, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

 
Hutchison Whampoa est surtout intéressé par les activités mobiles de Telecom Italia et ne s'opposerait pas à une scission des activités fixes de l'opérateur télécoms italien, levant ainsi un important obstacle politique à un éventuel rapprochement, selon une source à Reuters. /Photo prise le 2 octobre 2012/REUTERS/Tyrone Siu