Hausse de 23% des revenus sur internet de Google au 1er trimestre

jeudi 18 avril 2013 23h48
 

(Reuters) - Google a annoncé jeudi avoir accru de 23% ses revenus sur internet au premier trimestre, à 9,99 milliards de dollars (7,7 milliards d'euros), grâce à un segment de la publicité en ligne toujours en croissance.

Ce chiffre meilleur que prévu permet au titre du géant américain des services en ligne, qui avait atteint en mars un record à 844 dollars, de progresser de 2% à 783,08 dollars dans les transactions post-Bourse.

Le "coût par clic" moyen, indicateur de performance qui mesure le prix payé par les annonceurs, a diminué de 4% par rapport aux trois premiers mois de 2012 -son sixième trimestre consécutif de baisse- mais ce chiffre marque une amélioration par rapport au quatrième trimestre, lorsqu'il avait reculé de 6%.

"Google.com semble bien se porter", commente Ben Schachter, analyste chez Macquarie. "Compte tenu de la situation en Europe, on pouvait s'attendre à bien pire."

Wall Street craignait un ralentissement de la croissance de Google et un déclin de ses revenus publicitaires à mesure que les annonceurs se détournent de l'internet fixe pour se reporter sur les smartphones et tablettes.

Le revenu net de 9,99 milliards de dollars au premier trimestre (hors commissions aux sites partenaires) se compare à un résultat de 8,14 milliards un an plus tôt. Le consensus établi par Reuters à partir des estimations de sept analystes était de 9,78 milliards.

En comprenant l'activité déficitaire de Motorola Mobility, le géant des services en ligne a réalisé au premier trimestre un bénéfice net de 3,35 milliards de dollars, soit 9,94 dollars par action, contre 2,89 milliards (8,75 dollars/action) un an plus tôt avant l'acquisition de Motorola.

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action ressort à 11,58 dollars contre 10,08. C'est bien supérieur au consensus établi par Thomson Reuters I/B/E/S, qui était de 10,66 dollars.

Le chiffre d'affaires consolidé, à 13,97 milliards contre 10,65 milliards sur les trois premiers mois de 2012, est en revanche en-deçà du consensus qui était de 14,31 milliards.

Avant la publication des résultats, le titre Google avait clôturé en baisse de 2,13% sur le Nasdaq, à 765,91 dollars.

Alexei Oreskovic, Véronique Tison pour le service français

 
Google a vu ses revenus sur internet s'accroître de 23% au premier trimestre, à 9,99 milliards de dollars, grâce à un segment de la publicité en ligne toujours en croissance. /Photo d'archives/REUTERS/Krishnendu Halder