IBM manque le consensus, le titre recule

vendredi 19 avril 2013 08h30
 

NEW YORK (Reuters) - IBM, le numéro mondial des services de haute technologie, a annoncé jeudi des bénéfices en hausse au titre du premier trimestre mais inférieurs aux attentes, en raison de la dépréciation du yen et de retards dans la signature de contrats.

Le bénéfice trimestriel non GAAP d'International Business Machines a progressé de 3% à 3,4 milliards de dollars, soit 3,00 dollars par action, alors que le consensus établi par Thomson Reuters I/B/E/S était de 3,05 dollars pour le bénéfice par action (BPA).

La dépréciation du yen depuis la mi-janvier a réduit le BPA de sept cents, a indiqué un porte-parole.

Le chiffre d'affaires a baissé de 5% à 23,4 milliards de dollars, à comparer à un consensus à 24,6 milliards. Ajusté des taux de change, la diminution du chiffre d'affaires est de 3%.

La marge opérationnelle est ressortie à 46,7%, en hausse d'un point.

En plus de l'impact du yen, un certain nombre de contrats n'ont pas été finalisés à la fin du deuxième trimestre et ont été reportés au trimestre en cours, a fait savoir le groupe.

"On a eu de solides performances en janvier, mais vers la fin du trimestre des contrats très lucratifs de logiciels et de systèmes E n'ont pas été signés à temps", a déclaré Mark Loughridge, le directeur financier.

"Cela a eu un impact sur la clôture des comptes du premier trimestre, mais c'est autant de gagné pour le deuxième trimestre qui a de ce fait bien débuté".

Pour Brian Marshall, analyste chez ISI, les résultats des trois premiers mois de l'année sont "clairement décevants".   Suite...

 
IBM, le numéro mondial des services de haute technologie, a enregistré au titre du premier trimestre des bénéfices en hausse mais inférieurs aux attentes, en raison de la dépréciation du yen. /Photo d'archives/REUTERS/Tobias Schwarz