18 avril 2013 / 20:25 / il y a 5 ans

Microsoft livre un bénéfice en hausse au 3e trimestre

SEATTLE (Reuters) - Microsoft a annoncé jeudi des bénéfices supérieurs aux attentes au titre du premier trimestre mais ces bons résultats ont été éclipsés par l‘annonce d‘un nouveau départ au sein des instances dirigeantes du groupe, celui du directeur financier Peter Klein.

Microsoft a vu ses bénéfices progresser lors de son troisième trimestre clos fin mars, malgré l'impact d'une amende de la Commission européenne. Le bénéfice du numéro un mondial des logiciels a atteint 6 milliards de dollars, contre 5,1 milliards un an plus tôt. /Photo prise le 20 mars 2013/REUTERS/Bogdan Cristel

Le géant américain des logiciels est confronté au déclin des ventes d‘ordinateurs que n‘est pas parvenu à enrayer son nouveau système d‘exploitation Windows 8, lancé l‘année dernière.

Le départ de Peter Klein, qui était dans le groupe depuis 11 ans et occupait le poste de directeur financier depuis trois ans et demi, fait suite à celui en novembre dernier de Steven Sinofsky, le patron de Windows parti par “accord mutuel”.

A l‘époque, certains se demandaient si le prochain sur la liste ne serait pas le directeur général Steve Ballmer, qui paierait ainsi la stagnation du cours de Bourse depuis une dizaine d‘années.

“Le départ du directeur financier, après beaucoup d‘autres, est un peu troublant”, juge Brendan Barnicle, analyste chez Pacific Crest Securities. “En même temps, il rend moins probable un départ de Steve Ballmer car ce serait vraiment exceptionnel qu‘un directeur général parte juste après un directeur financier.”

Microsoft a précisé qu‘un nouveau responsable des finances, recruté en interne, serait nommé dans les prochaines semaines.

Le bénéfice du numéro un mondial des logiciels a atteint au premier trimestre 6 milliards de dollars, soit 72 cents par action, contre 5,1 milliards (60 cents/action) un an plus tôt.

Ajusté d‘une amende de la Commission européenne et d‘autres éléments, le bénéfice par action ressort à 65 cents.

Les analystes prévoyaient en moyenne un BPA de 68 cents, selon le consensus établi par Thomson Reuters I/B/E/S.

Le bénéfice a profité de revenus décalés des divisions Windows, Office et de jeux vidéo, mais il a été amputé par l‘amende de 733 millions de dollars infligée en mars par la l‘UE à Microsoft pour non respect d‘un précédent accord anti-trust qui enjoignait au groupe de proposer aux internautes un choix de navigateurs.

Le chiffre d‘affaires a progressé à 20,5 milliards de dollars contre 17,4 milliards un an plus tôt, en ligne avec les estimations des analystes.

En après-Bourse, l‘action gagnait 1,5% en réaction aux résultats, après une clôture peu changée (-0,12%) à 28,79 dollars sur le Nasdaq.

“Il n‘y a rien dans ces résultats susceptible de faire sortir le cours de Bourse de ses marges”, déplore Colin Gillis, analyste chez BGC. “Le titre est à 29,11 dollars -on en était au même point il y a 11 ans.”

Bill Rigby, Véronique Tison pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below