ASML s'attend à un rebond de ses ventes à partir du 2e trimestre

mercredi 17 avril 2013 09h31
 

AMSTERDAM (Reuters) - ASML, le numéro un mondial des équipements de production de semi-conducteurs, a annoncé mercredi s'attendre à une hausse de ses ventes au deuxième trimestre et confirmé sa prévision d'un chiffre d'affaires stable cette année dans le contexte de la transition du PC vers les tablettes et les smartphones.

Le groupe néerlandais, considéré comme un bon baromètre de la santé du secteur technologique, a dégagé au premier trimestre un bénéfice net de 96 millions d'euros, contre 82,1 millions prévus en moyenne par les analystes.

Il a aussi annoncé le lancement d'un nouveau programme de rachats d'actions susceptible d'atteindre un milliard d'euros et la nomination de son directeur financier, Peter Wennink, à la direction générale.

Le chiffre d'affaires du deuxième trimestre devrait avoisiner 1,1 milliard d'euros et le CA 2013 devrait être proche de celui de 2012, soit 4,73 milliards.

A la Bourse d'Amsterdam, l'action ASML gagnait 8,23% à 55,48 euros à 7h17 GMT alors que l'indice Stoxx européen des valeurs technologiques progressait de 1,46%.

"Les PC, qui ont été un moteur très important du secteur des semi-conducteurs, sont en baisse. Les PC sont en train d'être cannibalisés par les tablettes", a dit Peter Wennink dans un communiqué vidéo.

Au premier trimestre, le chiffre d'affaires d'ASML sont quant à elles ressorties à 892 millions d'euros, contre 859 millions prévus en moyenne dans le consensus et 1,25 milliard sur la même période l'an dernier.

ASML avait averti en janvier s'attendre à un premier trimestre en demi-teinte avant une amélioration progressive de l'activité.

Peter Wennink prendra les fonctions de directeur général le 1er juillet, succédant ainsi à Eric Meurice, qui deviendra président.

"Nous disposons d'un plan clair de ce que nous devons faire. Nous n'allons pas apporter de changements importants à la stratégie et au plan de développement de l'entreprise", a précisé Peter Wennink.

Gilbert Kreijger, Nicolas Delame et Marc Angrand pour le service français

 
ASML, premier équipementier mondial des semi-conducteurs, affiche un bénéfice supérieur aux attentes des analystes au titre du premier trimestre de son exercice 2013 et confirme sa prévision de chiffre d'affaires annuel. /Photo d'archives/REUTERS/Robin van Lonkhuijsen/United Photos