Un comité de Telecom Italia va étudier le projet de Hutchison

jeudi 11 avril 2013 19h11
 

MILAN (Reuters) - Telecom Italia a annoncé jeudi qu'il avait créé un comité chargé de déterminer si l'opérateur télécoms avait intérêt à fusionner avec la filiale italienne mobile 3 Italia d'Hutchison Whampoa.

Le premier opérateur télécoms italien a précisé que le groupe de Hong Kong avait émis comme condition à la fusion de devenir son premier actionnaire.

Des sources au fait de la situation avaient dit cette semaine que le groupe hongkongais était intéressé par une participation de près de 30% dans Telecom Italia.

Telecom Italia a ajouté qu'il avait donné mandat à la direction d'étudier la faisabilité opérationnelle d'une scission du réseau de téléphonie fixe.

Selon des sources, le comité rendra ses conclusions sur le projet de fusion dans deux à trois semaines.

Le comité est composé du président Franco Bernane et des administrateurs Gabriele Galateri di Genola, Elio Catania, Julio Linares - qui représentent la holding de contrôle Telco - et Luigi Zingales.

La holding Telco, principal actionnaire de Telecom Italia, s'est montrée très réservée quant à un rapprochement avec Hutchison, ont précisé les sources.

Telco, qui détient 22,4% de Telecom Italia, est-elle même détenue à hauteur de 46,2% par l'espagnol Telefonica, concurrent de Telecom Italia au Brésil. L'assureur Generali détient 30,6% de Telco et les banques Intesa Sanpaolo et Mediobanca 11,6% chacune.

L'Etat italien possède une action spécifique dans l'opérateur télécoms, qui lui donne un droit de veto sur certaines décisions du conseil d'administration.

L'action Telecom Italia a terminé en hausse de 1,74% à 0,6125 euro.

Lisa Jucca, Danilo Masoni, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Benoit Van Overstraeten

 
Telecom Italia a créé un comité chargé de déterminer si l'opérateur télécoms avait intérêt à fusionner avec la filiale italienne mobile 3 Italia d'Hutchison Whampoa. /Photo d'archives/REUTERS/Alessandro Bianchi