Hausse des ventes des fabricants taïwanais de puces

mercredi 10 avril 2013 10h25
 

TAIPEI (Reuters) - Les ventes des deux principaux sous-traitants taïwanais de semi-conducteurs ont augmenté au cours du premier trimestre 2013, encouragées par la hausse persistante de la demande des fabricants de smartphones et de tablettes.

Les ventes de Taiwan Semiconductor Manufacturing (TSMC), premier sous-traitant mondial de semi-conducteurs, et de son concurrent United Microelectronics (UMC) ont à la fois augmenté en rythme trimestriel et par rapport à la période comparable de l'an dernier.

Par rapport au trimestre dernier, les ventes de TSMC ont augmenté de 1,07%, tandis que celles d'UMC ont progressé de 6,5%. TSMC et UMC annonceront respectivement leurs résultats du premier trimestre le 18 avril et le 8 mai.

A 132,7 milliards de dollars taïwanais (3,37 milliards d'euros), les ventes de TSMC ont été supérieures à la prévision donnée par le groupe en janvier, fixée entre 127 et 129 milliards de dollars taïwanais.

"L'ajustement des stocks n'a pas été aussi profond que ce qu'attendaient les marchés au cours du premier trimestre, donc les réapprovisionnements au cours des trois prochains mois ne seront pas si importants", juge Ricky Liu, analyste chez KGI Securities, qui s'attend à ce que les ventes de TSMC augmentent de 6% à 8% au cours du second trimestre.

Le consensus des analystes, donné à la fin de l'an dernier, prévoyait une hausse de 10% à 15% entre avril et juin 2013.

"Des coûts plus élevés compenseront la croissance du C.A. et limiteront la croissance des marges", dit de son côté Warren Lau, analyste de Kim Eng Securities. "En raison d'un investissement lourd en biens d'équipement, les charges de dépréciation sont attendues en hausse de 20 à 25% en 2013, représentant au moins 25 à 26% du C.A.".

L'action TSMC a gagné 1,3% depuis le début de l'année, alors que le titre UMC a baissé de 6%. Le principal indice boursier taïwanais a progressé de 1%.

Clare Jim, Julien Dury pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

 
Les ventes des deux principaux sous-traitants taïwanais de semi-conducteurs ont augmenté au cours du premier trimestre 2013, encouragées par la hausse persistante de la demande des fabricants de smartphones et de tablettes. /Photo d'archives/REUTERS/Lee Jae-Won