La hausse du budget marketing de Samsung suscite des questions

vendredi 5 avril 2013 19h21
 

par Miyoung Kim

SEOUL (Reuters) - Samsung Electronics dépense davantage pour son marketing que pour sa recherche et développement (R&D), pour la première fois depuis au moins trois ans, ce qui amène des experts à considérer que le groupe sud-coréen sacrifie l'innovation.

Samsung a estimé vendredi à 53% la hausse de son bénéfice d'exploitation au premier trimestre, à 8.700 milliards de wons (six milliards d'euros), ce qui met fin à une série de cinq trimestres consécutifs de résultats record pour le premier groupe technologique mondial par le chiffre d'affaires.

Pour drainer vers ses nouveaux modèles, dont le Galaxy S4 attendu ce mois-ci, les utilisateurs de l'iPad et de l'iPhone d'Apple, Samsung mise sur le marketing et la publicité. Le groupe a dépensé la somme record de 13.000 milliards de wons (11,6 milliards de dollars, ou 8,9 milliards d'euros) en marketing l'année dernière. Soit 1,3 milliard de dollars de plus que pour la R&D.

Samsung ne fournit pas de prévisions pour son budget de R&D. "Nous allons continuer à augmenter nos dépenses en R&D, tandis que le marketing évoluera avec souplesse en fonction des conditions du marché", s'est borné à dire vendredi un porte-parole du groupe.

Des analystes s'attendent à ce que le sud-coréen continue cette année à dépenser plus en marketing qu'en recherche.

"Samsung continue d'investir dans la R&D. Ils ont porté leurs effectifs dans les smartphones à 25.000 postes contre 20.000 auparavant, et je pense qu'ils ont une gamme intéressante de produits prêts, probablement pour le second semestre, qui va bousculer le marché", a déclaré Lee Do-hoon, analyste chez RBS.

Apple, pour sa part, a porté son budget R&D à 3,8 milliards de dollars pour les douze mois à septembre 2012, alors qu'il y consacrait 712 millions de dollars en 2006.

PLUS D'EFFET "WOUAH"   Suite...

 
Samsung a dépensé l'année dernière la somme record de 13.000 milliards de wons (8,9 milliards d'euros) en marketing, soit 1,3 milliard de dollars de plus que pour la R&D, un choix qui amène des experts à considérer que le groupe sud-coréen sacrifie l'innovation. /Photo prise le 5 avril 2013/REUTERS/Lee Jae-won