Numericable mise sur la fibre et accroît sa rentabilité

vendredi 22 mars 2013 15h43
 

PARIS (Reuters) - Numericable, qui a accru sa rentabilité opérationnelle l'an dernier, affichait 62% des parts du marché français du très haut débit à fin 2012 et 4,8 millions de foyers raccordés à la fibre optique.

Les dépenses d'investissements ont dans le même temps augmenté à 219 millions d'euros, contre 186 millions en 2011, le câblo-opérateur s'étant fixé l'objectif de raccorder six millions de foyers français au très haut débit d'ici 2014.

Numericable, dans ses résultats annuels diffusés jeudi, annonce aussi avoir écoulé 121.000 exemplaires de sa nouvelle "Box", commercialisée depuis juin et qui exploite les possibilités de la fibre avec un débit jusqu'à 200 mégaoctets. Le groupe tablait initialement sur 200.000 exemplaires.

L'Ebitda de Numericable a progressé de 4,6% à 456 millions d'euros en 2012, pour un chiffre d'affaires de 874 millions, en hausse de 1,1%. La base d'abonnés sur le réseau Numericable ressort à 1,628 million, contre 1,587 million fin 2011.

Le groupe, qui s'est fait connaître pour ses bouquets de chaînes de télévision avant de faire le pari de la fibre optique, a pour actionnaires les fonds Cinven , Carlyle Group et Altice.

Selon les chiffres de l'Arcep, le régulateur des télécoms, la France comptait 1,6 million d'abonnés au très haut débit sur réseaux fixes à la fin 2012.

Catherine Monin, édité par Dominique Rodriguez

 
Numericable, qui a accru sa rentabilité opérationnelle l'an dernier, affichait 62% des parts du marché français du très haut débit à fin 2012 et 4,8 millions de foyers raccordés à la fibre optique. Le câblo-opérateur s'est fixé l'objectif de raccorder six millions de foyers français au très haut débit d'ici 2014. /Photo d'archives/REUTERS/Lisi Niesner