Recul plus fort que prévu des ventes mondiales d'ordinateurs

lundi 18 mars 2013 22h16
 

SAN FRANCISCO (Reuters) - Les ventes mondiales d'ordinateurs, déjà pénalisées par l'essor des tablettes et des smartphones, sont en train de reculer davantage que prévu en raison de la faiblesse du marché chinois, a annoncé lundi le cabinet d'études IDC.

Les livraisons de PC en Chine en février ont pâti notamment des coupes budgétaires et d'autres mesures gouvernementales qui ont limité les dépenses à l'occasion du Nouvel An chinois, a expliqué le cabinet d'études américain.

Or la Chine représente plus d'un cinquième des ventes mondiales d'ordinateurs.

Résultat: les ventes mondiales de PC pourraient connaître une baisse à deux chiffres au premier semestre, selon IDC, qui tablait initialement sur un recul de 7,7%.

Sur l'ensemble de l'année 2013, la baisse pourrait être comprise entre 1,8 et 2%, a déclaré à Reuters un analyste de ce cabinet d'études, Loren Loverde.

Au début du mois, IDC tablait sur un recul de seulement 1,3%, après la chute de 3,7% enregistrée en 2012.

Une poignée d'analystes financiers ont récemment réduit leurs prévisions de résultats pour Intel, le premier fabricant mondial de semi-conducteurs, en raison de la faiblesse des ventes de PC.

Selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S, les analystes s'attendent en moyenne à un chiffre d'affaires de 12,69 milliards de dollars au premier trimestre 2013, en baisse de 6% par rapport au quatrième trimestre 2012.

Intel a dit tabler sur des ventes comprises entre 12,2 et 13,2 milliards de dollars pour le trimestre clos au 31 mars.

Noel Randewich; Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

 
Les ventes mondiales d'ordinateurs, déjà pénalisées par l'essor des tablettes et des smartphones, sont en train de reculer davantage que prévu en raison de la faiblesse du marché chinois, selon le cabinet d'études IDC. /Photo d'archives/REUTERS/Pichi Chuang