Bouygues autorisé à utiliser ses fréquences 1.800 MHz pour la 4G

jeudi 14 mars 2013 20h19
 

PARIS (Reuters) - Bouygues Telecom a reçu jeudi l'autorisation du régulateur des télécoms de lancer le très haut débit mobile (4G) à partir du 1er octobre sur la bande de fréquence de 1.800 MHz que l'opérateur utilise actuellement pour la 2G.

La filiale du groupe de BTP avait demandé en juillet 2012 à l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) de pouvoir réaménager une partie de ses fréquences 1.800 MHz en 4G, une opération appelée "refarming".

Le régulateur a toutefois posé une condition en obligeant Bouygues à réduire son patrimoine de fréquences dans la bande 1.800 MHz à un niveau inférieur ou égal à la quantité de fréquences dont disposent, à ce jour, les sociétés Orange France et SFR (groupe Vivendi) en France métropolitaine.

"Bouygues devra restituer à peu près 10% de ce qu'il a de fréquences actuellement, définitivement dans les zones très denses", a précisé Jean-Ludovic Silicani, président de l'Arcep interrogé sur BFM Business.

Dans un contexte français ultra-concurrentiel depuis l'arrivée fracassante de Free Mobile (Iliad) en janvier 2012, la demande de Bouygues avait fait l'objet d'une vive contestation de la part de ses concurrents qui y voient un avantage déloyal accordé à l'opérateur.

Dans un courriel adressé à Reuters, Orange a dit "regretter cette décision qui, loin d'apaiser un marché déjà fortement déstabilisé, crée un nouveau choc en conférant à un acteur un avantage de fait non reproductible par ses concurrents".

L'opérateur ajoute qu'il "envisage de contester un tel refarming s'il était formalisé au profit de Bouygues Telecom". Un porte-parole a précisé qu'aucune décision n'avait été prise pour l'instant, mais que le groupe examinait toutes les options.

Personne n'était joignable dans l'immédiat chez SFR tandis que Free n'a pas souhaité faire de commentaire.

De son côté, Bouygues Telecom a indiqué dans un communiqué avoir pris "acte du fait que l'Arcep souhaite conditionner cette autorisation" et ajoute qu'il indiquera dans les prochains jours s'il souhaite maintenir sa demande.   Suite...

 
Bouygues Telecom a reçu jeudi l'autorisation du régulateur des télécoms de lancer le très haut débit mobile (4G), à compter du 1er octobre 2013, à partir de la bande de fréquence de 1.800 MHz que le groupe utilise actuellement pour la 2G. /Photo prise le 29 août 2012/REUTERS/Charles Platiau