Un responsable d'Apple attaque Android, avant le Galaxy S4

jeudi 14 mars 2013 17h34
 

par Poornima Gupta

SAN FRANCISCO (Reuters) - Phil Schiller, directeur marketing d'Apple, a vertement critiqué le système d'exploitation Android de Google, et son principal client, Samsung, alors que le sud-coréen dévoile ce jeudi de son nouveau smartphone Galaxy.

Apple n'est pas coutumier des attaques frontales contre ses rivaux, et les propos de Phil Schiller soulignent les pressions auxquelles le groupe américain est confronté après avoir dû céder en 2012 à Samsung la place de numéro un mondial des smartphones.

Dans un entretien accordé mercredi à Reuters, le directeur marketing d'Apple a souligné que Google avait lui-même observé que le grande majorité d'utilisateurs d'Android utilisaient encore d'anciennes versions du logiciel et que le Galaxy S4 pourrait commencer sa carrière avec une version surannée du système d'exploitation d'Android.

"Selon leurs propres chiffres, seulement 16% des utilisateurs d'Android emploient une version du système d'exploitation qui date d'un an", a dit Phil Schiller. "Plus de 50% utilisent toujours un logiciel qui date de deux ans. Une très grosse différence."

Le directeur marketing d'Apple s'attaque particulièrement à la "fragmentation" d'Android, c'est-à-dire au nombre élevé de versions différentes du logiciel qui coexistent sur le marché, qui ralentit le lancement des mises à jour.

Chaque version d'une mise à jour d'Android doit être testée avant son lancement pour vérifier sa compatibilité avec différents fabricants de mobiles, dont certains, comme Amazon, utilisent des variantes très personnalisées.

"Et nous en sommes à un point tel que l'on entend dire que le Samsung Galaxy S4 pourrait être lancé avec un système d'exploitation vieux de près d'un an", affirme Phil Schiller. "Les clients devront attendre une mise à jour."

DIFFICULTÉ D'UTILISATION   Suite...

 
LES VENTES MONDIALES DE SMARTPHONES