Orange et Vodafone créent une coentreprise en Espagne

mercredi 13 mars 2013 15h18
 

MADRID/LONDRES (Reuters) - Orange, filiale de France Télécom, et le britannique Vodafone ont annoncé mercredi la création d'une coentreprise en Espagne pour développer en commun des réseaux de fibre optique permettant une connexion à internet à très haut débit.

Les deux opérateurs télécoms entendent investir jusqu'à un milliard d'euros dans deux réseaux complémentaires, desservant chacun trois millions de bâtiments, dans plus de 50 villes. L'accord garantit un accès mutuel aux infrastructures ainsi créées.

Orange et Vodafone peinent à concurrencer le réseau de fibre optique de Telefonica, premier opérateur télécoms en Espagne, qui dessert 2,2 millions de domiciles.

"Le marché espagnol de la fibre optique est très insuffisant en matière de concurrence, et pourrait se transformer à terme (...) en un marché monopolistique si l'on ne remédie pas à cela", a déclaré Jean-Marc Vignolles, directeur général d'Orange Espagne.

Vodafone est depuis plusieurs mois sous la pression de certains analystes qui recommandent l'acquisition de câblo-opérateurs en Europe, face à des groupes comme Telefonica qui proposent des bouquets de téléphonie mobile et fixe, d'internet à haut débit et de télévision à la demande.

Ce type d'offre diversifiée permet aux opérateurs de fidéliser leurs clients et d'augmenter leurs ventes, alors que les consommateurs européens ont tendance à réduire leurs dépenses.

Pour Vodafone, la coopération en Espagne avec Orange "met fin au besoin de racheter (le câblo-opérateur espagnol) Ono, et ils pourraient trouver un accord semblable en Allemagne qui rendrait superflue l'acquisition de Kabel Deutschland", juge Nick Brown, analyste chez Espirito Santo.

Les deux groupes ont cependant besoin que Telefonica accepte de coopérer avec eux sur la phase d'intégration verticale du réseau, sans quoi Orange se dit prêt à s'adresser aux autorités de régulation.

Vers 13h55 GMT, l'action Vodafone perdait 1,35% à 182,5 pence. Le titre France Télécom déclinait de 0,19% à 7,99 euros.

Clare Kane et Kate Holton; Véronique Tison et Julien Dury pour le service français, édité par Cyril Altmeyer

 
Orange, filiale de France Télécom, et le britannique Vodafone vont créer une coentreprise en Espagne pour développer en commun des réseaux de fibres optiques. /Photo d'archives/REUTERS/Peter Andrews