La Chine se dit prête à évoquer la cybersécurité avec les USA

mardi 12 mars 2013 13h27
 

PEKIN (Reuters) - La Chine a proposé mardi d'évoquer le thème de la sécurité informatique avec les Etats-Unis, les deux pays multipliant depuis des mois les accusations mutuelles d'actes de cybercriminalité visant gouvernements et entreprises.

Tom Donilon, conseiller à la sécurité nationale du président Barack Obama, a invité lundi Pékin à reconnaître l'ampleur du problème que pose la cybercriminalité aux relations entre Pékin et Washington.

"La Chine souhaite, sur la base des principes de confiance et de respect mutuels, dialoguer et coopérer de façon constructive sur ce sujet avec la communauté internationale, y compris les Etats-Unis, pour préserver la sécurité, l'ouverture et l'apaisement d'internet", a répondu mardi Hua Chunying, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

"La sécurité d'internet est un problème mondial", a-t-elle ajouté. "En fait, la Chine est marginalisée sur ce sujet, alors qu'elle est l'une des principales victimes d'attaques de piratage informatique."

Le mois dernier, la société américaine de sécurité informatique Mandiant a affirmé qu'une unité secrète de l'armée chinoise basée à Shanghai était à l'origine d'opérations de piratage informatique ayant notamment visé les Etats-Unis.

La Chine a démenti l'information et rapporté de son côté en février que deux importants sites de l'armée, dont celui du ministère de la Défense, avaient subi au cours d'un mois de 2012 plus de 140.000 attaques, dont deux tiers venant des Etats-Unis.

Terril Yuel Jones; Julien Dury pour le service français, édité par Gilles Trequesser

 
Dans un café internet à Shanghai. La Chine a proposé mardi d'évoquer le thème de la sécurité informatique avec les Etats-Unis, les deux pays multipliant depuis des mois les accusations mutuelles d'actes de cybercriminalité visant gouvernements et entreprises. /Photo d'archives/REUTERS/Nir Elias