Rémunération réduite de 45% pour le patron de Nokia en 2012

vendredi 8 mars 2013 07h38
 

HELSINKI (Reuters) - Stephen Elop, le directeur général de Nokia, a vu sa rémunération réduite de 45% en 2012, reflétant ainsi la baisse de 22% du cours de Bourse du fabricant finlandais de téléphones mobiles pendant cet exercice, selon un avis à la Bourse de New York.

Nokia avait débauché Stephen Elop en 2010 chez Microsoft en lui assignant pour mission de redresser le groupe, mais il encore perdu depuis des parts de marché face à Samsung et Apple.

Le directeur général a gagné au total 4,33 millions d'euros en 2012, contre 7,94 millions en 2011. Son salaire de base a pourtant augmenté de 59.500 euros à 1,08 million, mais il a reçu moins d'actions et d'options, et aucune prime.

Ritsuko Ando, Véronique Tison pour le service français

 
Stephen Elop, le directeur général de Nokia, a vu sa rémunération réduite de 45% en 2012, reflétant ainsi la baisse de 22% du cours de Bourse du fabricant finlandais de téléphones mobiles pendant cet exercice. /Photo prise le 25 février 2013/REUTERS