SFR attendrait un excédent brut d'exploitation en recul en 2015

jeudi 28 février 2013 21h21
 

PARIS (Reuters) - SFR, la filiale de téléphonie mobile de Vivendi, devrait afficher un excédent brut d'exploitation de 2,8 milliards d'euros en 2015, en baisse par rapport aux 2,9 milliards d'euros attendu cette année, écrit jeudi le quotidien Les Echos sur son site internet.

Selon le journal, qui ne cite par ses sources, la direction de SFR table également sur un chiffre d'affaires de 10,3 milliards d'euros en 2015, à comparer avec des ventes de 11,3 milliards d'euros en 2012.

Les investissements de l'opérateur télécoms devraient rester stables à 1,6 milliard d'euros par an, écrivent les Echos.

Un porte-parole de SFR n'a pas souhaité faire de commentaire.

Une porte-parole de Vivendi, qui a publié mardi ses résultats annuels, a indiqué que le groupe avait seulement donné ses prévisions pour 2013.

Mardi, Vivendi a dit prévoir pour sa filiale SFR un Ebitda proche de 2,9 milliards d'euros en 2013 et des investissements de l'ordre de 1,6 milliard d'euros.

En 2012, SFR, qui a souffert des pressions concurrentielles accrues sur le marché français de la téléphonie mobile depuis l'arrivée de Free mobile (Iliad), a dégagé un chiffre d'affaires en baisse de 7,3% par rapport à 2011, et un Ebitda en recul de 13,2%.

Fin novembre, l'opérateur télécom a lancé un plan de départs volontaires portant sur plus d'un millier d'emplois afin de réduire ses coûts.

Blandine Hénault, édité par Véronique Tison

 
SFR, la filiale de téléphonie mobile de Vivendi, devrait afficher un excédent brut d'exploitation de 2,8 milliards d'euros en 2015, en baisse par rapport aux 2,9 milliards d'euros attendu cette année, écrit jeudi le quotidien Les Echos sur son site internet. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Gaillard