Le bénéfice net de Maroc Telecom chute de 17% en 2012

jeudi 21 février 2013 15h34
 

MAROC (Reuters) - Maroc Telecom a fait état jeudi d'une baisse de 17% de son bénéfice net en 2012, à 6,7 milliards de dirhams (602 millions d'euros), l'opérateur télécoms mettant en cause des coûts de restructuration ainsi que des versements exceptionnels à L'Etat.

La filiale à 53% de Vivendi a en effet versé 102 millions de dirhams à l'Etat marocain début 2012, sous forme d'un nouveau prélèvement pour lutter contre la pauvreté, et 807 millions de dirhams dans le cadre d'un plan de départ volontaire.

Maroc Telecom a ainsi vu le nombre de ses employés diminuer de 14% en 2012.

Le chiffre d'affaires de l'opérateur est en baisse de 3,2% sur l'année, en raison d'une chute de 7,4% de ses ventes réalisées au Maroc, son premier marché. Cependant, le nombre de nouveaux clients a continué d'augmenter de 13,5% en 2012 portant le nombre d'abonnés à 33 millions.

L'opérateur a annoncé qu'il verserait un dividende correspondant à 7% du cours de l'action.

En février, deux sources proches du dossier ont dit que l'opérateur télécom sud-coréen KT Corp avait mandaté trois banques-conseils dans le cadre d'une possible offre pour la participation de Vivendi dans Maroc Telecom, valorisée à environ 5,5 milliards d'euros.

Vivendi est en effet sous la pression d'actionnaires mécontents du cours de l'action et sous celle des agences de notation qui veulent le voir réduire une dette qui est de 15,7 milliards d'euros, selon des données de Thomson Reuters.

Azia El Yaakoubi, Constance De Cambiaire pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

 
Maroc Telecom a vu son bénéfice net reculer de 17% en 2012, à 6,7 milliards de dirhams (602 millions d'euros), l'opérateur télécoms mettant en cause des coûts de restructuration ainsi que des versements exceptionnels à L'Etat. /Photo d'archives/REUTERS/Jorge Silva