Atos veut scinder son activité de paiements-transactions

jeudi 21 février 2013 09h40
 

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - Atos a annoncé jeudi viser une nouvelle amélioration de sa marge opérationnelle et de son chiffre d'affaires en 2013 et un projet de scission à la mi-juillet de ses activités de paiement et de transactions pour les commerçants afin d'en accroître la visibilité.

Le groupe dirigé par Thierry Breton précise viser pour cette année une légère croissance de son chiffre d'affaires grâce au développement de sa gamme de services et une hausse de sa marge aux environs de 7,5% contre 6,6% l'an passé.

Bank of America Merrill Lynch indique dans une note tabler sur une croissance organique de 1,7% pour Atos en 2013 et juge la prévision d'amélioration de marge réalisable.

Atos a réalisé en 2012 un chiffre d'affaires de 8,844 milliards d'euros, en hausse de 30%, soit une croissance de 0,8% à change et périmètres constants, tandis que sa marge opérationnelle a progressé de 36,5% à 580 millions.

Les analystes attendaient en moyenne un chiffre d'affaires de 8,832 milliards d'euros et une marge d'exploitation de 533 millions, soit un taux de 6,0%, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Atos vise également une hausse de 50% de son bénéfice par action ajusté en 2013 à 4,80 euros, après l'avoir déjà amélioré en 2012.

Le groupe prévoit de dégager cette année un flux de trésorerie disponible supérieur à 350 millions d'euros contre 259 millions en 2012.

Les activités de paiement et des transactions pour les commerçants, qu'Atos compte filialiser pour accroître leur visibilité auprès de ses clients, comprennent notamment le commerce électronique et les technologies mobiles.   Suite...