Fusion des activités de semi-conducteurs de Fujitsu et Panasonic

jeudi 7 février 2013 11h31
 

TOKYO (Reuters) - Fujitsu s'attend à enregistrer une perte exceptionnelle de 170 milliards de yens (1,34 milliard d'euros) sur l'exercice en cours en raison des coûts de réorganisation de son activité de semiconducteurs et de dépréciation de sa filiale européenne dans les services informatiques.

Fujitsu et Panasonic ont annoncé jeudi qu'ils allaient fusionner leurs activités de semi-conducteurs, confirmant ainsi des informations parues la veille de sources proches du dossier.

Dans le cadre de la réorganisation, Fujitsu prévoit de supprimer environ 5.000 postes et de transférer 4.500 personnes vers sa nouvelle coentreprise.

Le premier fabricant d'ordinateurs au Japon a également annoncé une division par deux de son dividende à 5 yens, contre 10, au titre de l'exercice qui se termine en mars.

James Topham, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Nicolas Delame

 
Fujitsu et Panasonic vont fusionner leurs activités de semi-conducteurs. Dans le cadre de la réorganisation, Fujitsu prévoit de supprimer environ 5.000 postes et de transférer 4.500 personnes vers sa nouvelle coentreprise. /Photo d'archives/REUTERS/Yuriko Nakao