Cyber-attaque contre le NY Times après un article sur Wen Jiabao

jeudi 31 janvier 2013 10h07
 

PEKIN (Reuters) - Le New York Times a déclaré jeudi que son système informatique avait été attaqué de façon régulière ces quatre derniers mois après la publication d'un article relatif à la fortune cachée du Premier ministre chinois Wen Jiabao.

Le quotidien new-yorkais précise que les attaques ont coïncidé avec son article publié en octobre affirmant que la famille Wen aurait accumulé une fortune dissimulée de 2,7 milliards de dollars. La Chine avait répondu que cet article salissait sa réputation.

"Ces quatre derniers mois, des hackers chinois ont attaqué le New York Times sans relâche, infiltrant ses systèmes informatiques et obtenant les mots de passe de ses journalistes et d'autres employés", a déclaré le Times jeudi.

"Les spécialistes de la cyber-sécurité engagé par le Times ont rassemblé des preuves que des hackers chinois, utilisant des méthodes que certains consultants ont associées à l'armée chinoise par le passé, ont percé les réseaux du Times."

Le ministère chinois des Affaires étrangères a réfuté les accusations du journal.

"Parvenir à une telle conclusion sans aucune raison, avec des éléments incertains et sans preuves, en disant que la Chine participe à des attaques informatiques est totalement irresponsable", a déclaré le porte-parole du ministère, Hang Lei lors de son point de presse quotidien.

Les pirates se sont introduits dans les boîtes mail du chef du bureau de Shanghai, David Barboza, qui a écrit l'article sur la famille de Wen et de Jim Yardley, le chef du bureau du NY Times pour l'Asie du Sud-Est et l'Inde, qui était précédemment chef du bureau de Pékin.

Mais, précise le journal, les responsables de la sécurité engagés "n'ont pas découvert de preuve qu'il y ait eu accès aux e-mails ou dossiers sensibles liés à l'écriture de nos articles sur Wen."

Ben Blanchard; Danielle Rouquié et Pascal Liétout pour le service français

 
Aux dires du New York Times, son système informatique a été attaqué de façon régulière ces quatre derniers mois après la publication d'un article relatif à la fortune cachée du Premier ministre chinois Wen Jiabao. /Photo d'archives/REUTERS/Lucas Jackson