Résultats supérieurs aux attentes pour Qualcomm

jeudi 31 janvier 2013 07h26
 

NEW YORK (Reuters) - Qualcomm a fait état mercredi de résultats supérieurs aux attentes pour le premier trimestre de son exercice fiscal 2012-2013 et le fabricant américain de puces pour mobiles a également relevé ses prévisions annuelles à la faveur d'une demande pour les smartphones toujours en hausse.

Dans des échanges d'après-Bourse, l'action Qualcomm bondissait de près de 7%, les perspectives favorables de l'entreprise tranchant avec celles, beaucoup plus mitigées, évoquées par ses concurrents Texas Instruments et Broadcom.

En plus de l'engouement pour les smartphones, Qualcomm bénéficie également de sa maîtrise inégalée à ce jour d'une technologie sans fil à haut débit connue sous l'appellation Long Term Evolution (LTE).

"Le groupe est la seule option à ce jour (pour les opérateurs qui veulent adopter cette technologie", a déclaré Daniel Berenbaum, analyste chez MKM Partners.

Qualcomm a dégagé sur les trois mois au 30 décembre un bénéfice net de 1,91 milliard de dollars, soit 1,09 dollar par action, contre 1,4 milliard (0,81 dollar/action) il y a un an.

Hors éléments exceptionnels, le résultat par action ressort à 1,26 dollar alors les analystes financiers avaient anticipé 1,13 dollar, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Le chiffre d'affaires s'est établi à 6,02 milliards de dollars, contre 4,68 milliards il y a un an et un consensus de 5,9 milliards.

Qualcomm voit désormais pour l'ensemble de 2012-2013 un bénéfice par action compris entre 4,25 et 4,45 dollars, contre une précédente fourchette de 4,12-4,32 dollars.

Le chiffre d'affaires devrait être situé entre 23,4 et 24,4 milliards de dollars contre un niveau de 23-24 milliards anticipé précédemment.

Sinead Carew, Benoît Van Overstraeten pour le service français

 
Qualcomm a fait état mercredi de résultats supérieurs aux attentes pour le premier trimestre de son exercice fiscal 2012-2013 et le fabricant américain de puces pour mobiles a également relevé ses prévisions annuelles à la faveur d'une demande pour les smartphones toujours en hausse. /Photo d'archives/REUTERS/Mike Blake