Lenovo publie un bénéfice trimestriel record, bat le consensus

mercredi 30 janvier 2013 12h09
 

HONG KONG (Reuters) - Le chinois Lenovo, en passe de devenir le premier fabricant mondial d'ordinateurs personnels, a publié mercredi un bénéfice trimestriel record, en hausse d'un tiers par rapport à l'année précédente, grâce à des gains de parts de marché et au lancement de smartphones.

Le fabricant du ThinkPad, également numéro 2 du secteur des smartphones en Chine, a réalisé un bénéfice de 204,9 millions de dollars (151, 4 millions d'euros) au troisième trimestre de son exercice en cours qui couvre la période octobre-décembre.

Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S tablait sur 178,4 millions de dollars et le précédent record avait été établi durant les trois derniers mois de 2007 à 172 millions.

Lenovo a rapidement conquis des parts de marché dans le secteur des PC grâce notamment à diverses acquisitions au cours des dernières années.

Le groupe chinois suit de peu le leader du secteur Hewlett Packard, selon le cabinet de recherche IDC.

Avec le ralentissement de la croissance du marché des PC, Lenovo s'est diversifié dans le secteur de la téléphonie mobile afin d'exploiter une demande robuste de smartphones et tablettes, particulièrement en Chine, le premier marché mondial.

CONCURRENCE SUR LE MARCHÉ DES TABLETTES

"A mon avis, la stratégie de Lenovo dans la téléphonie mobile est d'abord de se concentrer sur les marchés étrangers que le groupe connaît le mieux, c'est-à-dire les marchés émergents", commente Eve Jung, analyste Nomura Equity research.

"Il devra cependant faire face à la concurrence d'entreprises comme Acer et Asustek qui proposent des tablettes moins chères sur des marchés tels que la Chine, bastion traditionnel de Lenovo."   Suite...

 
Le chinois Lenovo, en passe de devenir le premier fabricant mondial d'ordinateurs personnels, publie un bénéfice record au troisième trimestre, en hausse d'un tiers par rapport à l'année précédente, grâce notamment au lancement de smartphones. /Photo prise le 7 janvier 2013/REUTERS/Steve Marcus