Philips cède ses activités audio et vidéo

mardi 29 janvier 2013 12h34
 

par Sara Webb

AMSTERDAM (Reuters) - Philips Electronics a annoncé mardi la cession de ses activités audio et vidéo à Funai Electric pour 150 millions d'euros afin de se recentrer sur des activités plus rentables dans l'électronique grand public.

Cette vente marque une nouvelle sortie du groupe de l'une de ses activités historiques, après le désengagement des écrans de télévision, engagé début 2012 avec la création d'une société commune avec le groupe de Hong Kong TPV.

Les consommateurs délaissant de plus en plus les CD et les DVD pour des achats en ligne, Philips, également présent dans les équipements médicaux et l'éclairage, a pris la décision de se défaire de son segment divertissement, même si celui-ci était rentable l'an dernier, a expliqué le directeur général du groupe néerlandais, Frans Van Houten.

Ce dernier a noté que l'activité audio et vidéo du groupe était en phase de contraction et qu'elle avait un "effet dilutif sur les marges".

"Avec cette transaction, nous faisons un pas de plus vers la reconfiguration de notre portefeuille de produits de consommation de loisirs dans le but de transformer Philips en société technologique de premier plan dans la santé et le bien-être", a déclaré son directeur général Frans van Houten.

La division électronique de Philips sera désormais centrée sur des appareils tels que des rasoirs, des grille-pain, des presse-agrumes et des cafetières.

Vers 11h25 GMT, le titre Philips prenait 2,07% à 22,39 euros, la plus forte hausse de l'indice Euro Stoxx 50, qui cédait alors 0,42%.

BIEN PARTI POUR ATTEINDRE LES OBJECTIFS 2013   Suite...

 
Le directeur général de Philips Electronics Frans van Houten. Le groupe néerlandais va céder son pôle audio et vidéo à Funai Electric pour 150 millions d'euros afin de se recentrer sur ses activités plus rentables dans l'électronique grand public, les équipements médicaux et l'éclairage. /Photo prise le 29 janvier 2013/REUTERS/Toussaint Kluiters/United Photos