La sécurité informatique préoccupe le Pentagone

lundi 28 janvier 2013 09h51
 

WASHINGTON (Reuters) - Le département américain de la Défense a l'intention d'augmenter ses effectifs chargés de la lutte contre le piratage informatique et des opérations numériques offensives, a-t-on appris dimanche auprès d'un de ses représentants ayant requis l'anonymat.

Le Pentagone envisage par ailleurs d'attribuer au "Cyber Command" le même statut que les principaux commandements militaires. Dans les deux cas, aucune décision formelle n'aurait encore été prise.

Selon le Washington Post, le ministère a décidé de porter les effectifs du Cyber Command de 900 à 4.900 personnes dans les années qui viennent. Interrogé sur ce chiffre, le responsable précité ne les a pas confirmés mais a parlé d'une augmentation importante.

Le département de la Défense travaille en étroite collaboration avec le Cyber Command et les principaux commandements militaires pour développer "une structure la mieux à même d'opérer efficacement dans le cyberespace", a-t-il ajouté.

L'augmentation des effectifs, précise le Post, a été décidée à la fin de l'année dernière après une série de piratages, dont l'un a mis 30.000 ordinateurs hors service dans une compagnie pétrolière saoudienne.

Sarah Lynch et Andrea Shalal-Esa, Jean-Philippe Lefief pour le service français

 
Le département américain de la Défense a l'intention d'augmenter ses effectifs chargés de la lutte contre le piratage informatique et des opérations numériques offensives, a-t-on appris dimanche auprès d'un de ses représentants ayant requis l'anonymat. /Photo d'archives/REUTERS