Après un bon 4e trimestre, ASML anticipe un ralentissement

jeudi 17 janvier 2013 10h12
 

VELDHOVEN, Pays-Bas (Reuters) - ASLM a adressé jeudi une mise en garde sur ses résultats au premier trimestre, tout en disant percevoir une reprise de la demande dans les mois à venir.

Le premier équipementier mondial des semi-conducteurs, présenté comme un baromètre de la santé du secteur technologique, a par ailleurs fait état d'un bénéfice meilleur qu'attendu au titre des trois derniers mois de 2012, à 298 millions d'euros sur un chiffre d'affaires de 1,02 milliard de dollars.

Ce résultat est toutefois essentiellement imputable à un crédit d'impôt.

Les analystes interrogés par Reuters avaient tablé sur un profit de 185 millions d'euros et un chiffre d'affaires de 1,029 milliard d'euros.

Le groupe néerlandais a dit qu'il continuerait de restituer de la valeur à ses actionnaires via un programme de rachat d'actions et de versement de dividendes.

Il n'a pas été plus précis, dans l'attente d'une réunion le mois prochain concernant l'acquisition de Cymer.

"Nous projetons un chiffre d'affaires net en 2013 similaire à celui de 2012, avec un premier trimestre en demi-teinte, un rattrapage au deuxième trimestre et un second semestre relativement ample", a déclaré ASML dans un communiqué.

Cette reprise est soutenue par le fait qu'un certain nombre de ses clients, dont la liste comprend Samsung Electronics, Taiwan Semiconductor Manufacturing et Intel, prépare l'arrivée sur le marché de semi-conducteurs de quatrième génération utilisés dans les smartphones et les tablettes.

ASML a indiqué s'attendre à encaisser 700 millions d'euros de recettes liées à la vente de ses nouveaux équipements qui recourent à une technologie de l'ultraviolet extrême (EUV).

Selon le groupe néerlandais, le segment des mémoires DRAM et NAND pourrait lui aussi enregistrer un rebond dans le courant de l'année.

Anthony Deutsch et Gilbert Kreijger; Agathe Machecourt et Nicolas Delame pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

 
Le premier équipementier mondial des semi-conducteurs ASML, qui a dégagé un bénéfice meilleur qu'attendu au titre des trois derniers mois de 2012, a mis en garde sur ses résultats au premier trimestre, tout en disant s'attendre à une reprise de la demande dans les mois suivants. /Photo d'archives/REUTERS/Robin van Lonkhuijsen/United Photos