15 janvier 2013 / 06:28 / il y a 5 ans

Dell discute de son retrait de la cote, le titre a bondi

Dell discute avec des fonds de capital investissement de son retrait de la cote, selon Bloomberg TV. Les transactions ont été brièvement interrompues sur l'action après qu'elle eut atteint la hausse maximale de 10% et provoqué le déclenchement de coupe-circuits en réction à cette nouvelle. /Photo d'archives/Joshua Lott

par Nadia Damouni et Poornima Gupta

NEW YORK/SAN FRANCISCO (Reuters) - Dell discute avec au moins deux fonds de capital- investissement de son retrait de la cote, ont indiqué lundi soir plusieurs sources, confirmant une information de Bloomberg TV qui a fait bondir le titre de 13% à Wall Street.

Ces fonds négocient avec Mike Dell, fondateur et directeur général du fabricant d'ordinateurs, et tout accord éventuel prendrait la forme d'un rachat mené par la direction, a dit une des sources. Mike Dell détient encore 14% du capital du groupe qu'il a fondé en 1984.

Le Wall Street Journal écrit de son côté que TPG et Silver Lake pourraient faire équipe pour monter une offre, peut-être avec d'autres investisseurs tels que des fonds de pension. JPMorgan Chase est aussi impliqué dans les négociations, ajoute-t-il.

Les négociations durent depuis plusieurs mois et pourraient aboutir dans les six semaines, écrit encore le quotidien en citant des sources au fait des discussions.

Un "buy-out" du groupe texan, qui pèse quelque 19 milliards de dollars en Bourse, serait l'une des plus importantes opérations de rachat menées depuis la récession de 2008.

Dell, qui a récemment perdu des parts de marché face à Hewlett-Packard et au chinois Lenovo, s'est refusé à commenter ce qu'il a qualifié de rumeurs et de spéculations.

A Wall Street, le titre, un temps suspendu, a grimpé en séance jusqu'à 12,83 dollars, au plus haut depuis mai 2012, avant de clôturer à 12,29 dollars, en hausse de 12,96%.

22E FORTUNE AUX ÉTATS-UNIS

Dell, tout comme les autres constructeurs de PC, est confronté à la dure concurrence des tablettes.

Les ventes de PC durant les fêtes de fin d'année ont baissé pour la première fois en plus de cinq ans, selon le cabinet spécialisé IDC.

Le groupe américain, qui veut se reconvertir en prestataire de services et fournisseur de matériel pour les entreprises et les organismes publics, a vu ses ventes de PC chuter de 21% au quatrième trimestre, selon IDC.

Au troisième trimestre, le groupe avait vu son bénéfice fondre de 47%.

Mike Dell, alors étudiant, avait fondé sa société en 1984 avec, dit la légende, un capital de départ de 1.000 dollars. Le groupe est par la suite devenu un géant mondial du PC dont la force était la vente en ligne - moins onéreuse qu'en magasin - de machines dont le client choisissait l'équipement et les spécificités.

Les revers de fortune ont commencé dans les années 2000 et Mike Dell a cédé en 2004 son poste de directeur général à son lieutenant de longue date Kevin Rollins, pour finalement revenir en janvier 2007.

La crise financière et économique l'a depuis empêché de faire redécoller le groupe, et Mike Dell a reconnu en 2010 avoir songé à un retrait de la cote.

Le fondateur détient 244 millions d'actions de son groupe, selon les données de Thomson Reuters. Il était classé l'an dernier 22e fortune aux Etats-Unis avec 14,6 milliards de dollars.

Véronique Tison et Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below