Samsung entre en guerre contre Ericsson aux Etats-Unis

mercredi 26 décembre 2012 08h47
 

SEOUL (Reuters) - Samsung Electronics a annoncé mercredi avoir déposé une plainte contre Ericsson auprès de la Commission du commerce international des Etats-Unis (International Trade Commission) et demande une interdiction des importations et des ventes aux Etats-Unis de certains produits de l'équipementier télécoms suédois.

Le premier fabricant mondial de smartphones, qui a déposé sa plainte vendredi, accuse Ericsson de violer sept de ses brevets. En entamant cette démarche, le groupe sud-coréen riposte à la demande émise par Ericsson auprès de l'ITC d'interdire les importations américaines de produits Samsung, que le suédois accuse également de violation de brevet.

"Nous pensions qu'il était possible de négocier en toute loyauté avec Ericsson. Mais Ericsson s'est montré peu enclin à poursuivre ces négociations et a émis des revendications déraisonnables, qu'il cherche désormais à présenter devant la justice", a déclaré Samsung.

Ericsson, qui a accusé une baisse de 17% de son chiffre d'affaires au troisième trimestre, se tourne vers les tribunaux afin de défendre les revenus générés par ses brevets, dans un contexte de guerre larvée entre les grands groupes technologiques, qui protègent bec et ongle leur droits de propriété intellectuelle.

Tandis que les ventes mondiales de tablettes et de smartphones explosent, Samsung menace de plus en plus les intérêts d'Ericsson sur son propre marché des équipements de réseaux.

"Aujourd'hui, aucun acteur du secteur ne peut sous-estimer la capacité de Samsung à devenir un poids lourds, voire un leader, d'un nouveau segment du marché des équipements de télécommunications", a commenté sur son blog Florian Mueller, un spécialiste des brevets.

"Il est certain que cela ajoute une dimension stratégique au conflit Samsung-Ericsson".

Samsung affronte également Apple par tribunaux interposés dans une dizaine de pays avec à la clé la domination du marché de la téléphonie mobile.

La Commission européenne a estimé vendredi que Samsung Electronics abusait de sa position dominante pour empêcher Apple de faire usage d'un brevet jugé essentiel au bon fonctionnement des smartphones.

Hyunjoo Jin, Catherine Monin pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

 
Samsung Electronics a annoncé mercredi avoir déposé une plainte contre Ericsson auprès de la Commission du commerce international des Etats-Unis (International Trade Commission) et demande une interdiction des importations et des ventes aux Etats-Unis de certains produits de l'équipementier télécoms suédois. Le groupe sud-coréen riposte à la demande émise par Ericsson auprès de l'ITC d'interdire les importations américaines de produits Samsung, que le suédois accuse également de violation de brevet. /Photo prise le 28 août 2012/REUTERS/Tobias Schwarz