Le gouvernement prolonge la médiation entre Google et la presse

vendredi 21 décembre 2012 21h15
 

PARIS (Reuters) - Le gouvernement a annoncé vendredi prolonger jusqu'à fin janvier la médiation confiée à Marc Schwartz, associé du cabinet Mazars, destinée à faciliter un accord entre Google et les éditeurs de presse sur le partage de la valeur tirée de l'utilisation des contenus des sites internet de la presse française.

Les associations d'éditeurs de presse souhaitent que le groupe américain les rémunère pour les informations qu'il indexe, une demande refusée par Google qui menace de son côté de ne plus référencer les médias français.

"Le gouvernement a pris acte de l'avancée des discussions engagées entre l'association de la presse d'information politique et générale et Google dans le cadre de la médiation conduite par Marc Schwartz", expliquent dans un communiqué commun Aurélie Filippetti et Fleur Pellerin, respectivement ministre de la Culture et ministre déléguée en charge de l'Economie numérique.

Le gouvernement rappelle à cette occasion que faute d'accord, un projet de loi sera proposé en vue de créer un mécanisme de rémunération équitable au bénéfice des organismes de presse.

Matthieu Protard, édité par Catherine Monin

 
Le gouvernement a annoncé vendredi prolonger jusqu'à fin janvier la médiation confiée à Marc Schwartz, associé du cabinet Mazars, destinée à faciliter un accord entre Google et les éditeurs de presse sur le partage de la valeur tirée de l'utilisation des contenus des sites internet de la presse française. /Photo prise le 6 février 2012/REUTERS/Krishnendu Halder