Facebook renforce son outil de contrôle des données personnelles

mercredi 12 décembre 2012 17h52
 

SAN FRANCISCO (Reuters) - Facebook a lancé de nouveaux outils de contrôle des données personnelles mercredi, afin de répondre aux craintes des utilisateurs concernant la visibilité de leurs informations sur le premier réseau social au monde.

Ces outils, dont un nouveau "raccourci" vers les paramètres de contrôle des données, sont censés faciliter la gestion du périmètre de publication des photos, commentaires et autres informations ainsi que les éventuelles demandes de retrait de photos publiées par autrui sur lesquelles un abonné apparaît.

L'accès d'applications tierces, tels que jeux et services d'écoute de musique, aux données personnelles des utilisateurs de Facebook est également modifié.

Désormais, une application doit envoyer une demande distincte pour pouvoir accéder aux informations privées de l'utilisateur et pour publier en son nom sur le réseau social. Jusqu'à présent l'utilisateur donnait son accord une seule fois aux deux, lors de la première utilisation d'une application.

Facebook, Google et d'autres entreprises présentes sur le web font l'objet d'une régulation accrue, les utilisateurs confiant de plus en plus d'informations personnelles à ces services en ligne.

Un groupe d'étudiants autrichiens, 'Europe-v-Facebok', qui mène campagne depuis plus d'un an pour une meilleure protection des données personnelles sur Facebook et a déposé 22 plaintes contre le géant des réseaux sociaux, a par exemple annoncé la semaine dernière son intention de contester en justice les décisions du régulateur irlandais concernant Facebook.

En avril, le géant des réseaux sociaux a eu à répondre devant la Commission fédérale américaine du commerce (FTC), qui lui reprochait d'avoir trompé et forcé ses utilisateurs à partager des informations personnelles au-delà de leur intention.

Pour régler son différend, Facebook s'est engagé à s'assurer l'autorisation de ses membres lors du changement de certaines règles de confidentialité et devra se soumettre à des audits indépendants pendant vingt ans.

Alexei Oreskovic, Agathe Machecourt pour le service français, édité par Gilles Trequesser

 
<p>Facebook a lanc&eacute; de nouveaux outils de contr&ocirc;le des donn&eacute;es personnelles mercredi, afin de r&eacute;pondre aux craintes des utilisateurs concernant la visibilit&eacute; de leurs informations sur le premier r&eacute;seau social au monde. /Photo prise le 19 mai 2012/REUTERS/Thomas Hodel</p>