Bouygues Telecom et SFR discutent partage en zones peu denses

lundi 3 décembre 2012 20h35
 

PARIS (Reuters) - Bouygues Telecom a confirmé lundi avoir des discussions avec son concurrent SFR sur la possibilité d'un partage de leurs réseaux mobiles, tout en précisant qu'elles portaient sur les zones du territoire à faible densité de population.

La filiale de Bouygues réagissait à la parution d'un article dans le Journal du dimanche rapportant que les deux opérateurs avaient engagé des "discussions exploratoires" concernant notamment une mutualisation de leurs réseaux mobiles.

L'avenir de SFR, deuxième opérateur de téléphonie mobile en France, fait l'objet de nombreuses spéculations alors que sa maison-mère, Vivendi, a engagé un examen de son périmètre d'activités réunissant médias et télécoms.

"A la suite des informations parues récemment dans la presse concernant des discussions entre Bouygues Telecom et SFR relatives à d'éventuels partages de réseaux, Bouygues Telecom tient à préciser que les discussions ne portent que sur la mutualisation dans les zones les moins denses du territoire (zones de déploiement prioritaire)", indique Bouygues Telecom dans un communiqué.

Dans le cadre du déploiement du très haut débit mobile "4G" en France, des zones dites de déploiement prioritaire ont été définies qui correspondent aux territoires les moins denses. Ceux-ci représentent 63% de la surface du territoire et 18% de la population métropolitaine.

Il est toutefois difficile de savoir si les discussions évoquées par Bouygues Telecom portent exclusivement sur la 4G, ou si les technologies antérieures (2G et 3G) sont également concernées.

"Il y a des discussions en cours entre SFR et Bouygues depuis un certain temps concernant le partage de réseaux. Nous ne faisons pas d'autres commentaires", a déclaré pour sa part un porte-parole de Vivendi.

L'article du JDD évoque également des discussions entre SFR et Iliad sur une alliance qui auraient, selon le journal, buté sur des problèmes de concurrence. Des pourparlers, engagés en octobre avec le câblo-opérateur Numericable, auraient par ailleurs été suspendus.

Gwénaëlle Barzic et Leila Abboud, édité par Pascale Denis

 
<p>Bouygues Telecom a confirm&eacute; lundi avoir des discussions avec son concurrent SFR sur la possibilit&eacute; d'un partage de leurs r&eacute;seaux mobiles, tout en pr&eacute;cisant qu'elles portaient sur les zones du territoire &agrave; faible densit&eacute; de population. /Photos prises les 14 et 21 novembre 2012/REUTERS/Christian Hartmann/R&eacute;gis Duvignau</p>