Lourdes sanctions en vue pour un cartel des cathodiques

vendredi 9 novembre 2012 19h08
 

BRUXELLES (Reuters) - Six géants de l'électronique, dont Philips, LG Electronics et Samsung SDI, seront lourdement sanctionnées par la Commission européenne pour entente sur les prix des tubes cathodiques pour les écrans de télévision, ont indiqué vendredi quatre sources bien informées.

Les autres sociétés concernées sont Thomson, rebaptisée Technicolor en 2010, Matsushita, désormais connue sous le nom de Panasonic et Toshiba, précise-t-on de mêmes sources.

La Commission, qui a perquisitionné les locaux de ces sociétés fin 2007, va annoncer ces amendes le 28 novembre, selon un document auquel Reuters a eu accès, confirmé par les sources.

Les sanctions devraient être lourdes parce que le cartel a duré plus de dix ans, depuis la fin des années 1990, précisent-elles, ajoutant que la société taïwanaise Chunghwa Picture Tubes, qui a averti la Commission européenne de l'existence de ce cartel, ne sera pas sanctionnée.

LG Philips Display, une société commune entre Philips et LG Electronics, ainsi que MT Picture Display, de Matsushita et Toshiba, seront aussi pénalisées, précise-t-on de mêmes sources.

La Commission européenne n'a pas répondu à un appel, ni à un email, lui demandant de commenter cette information.

Les tubes cathodiques, qui étaient également utilisés dans les écrans d'ordinateurs, ont été largement remplacés par des technologies plus récentes, tels que les écrans plasma, à cristaux liquides (LCD) et à diodes organiques électroluminescentes (OLED).

La Commission européenne a imposé des amendes totalisant 648 millions d'euros à six fabricants d'écrans LCD, Chunghwa Picture Tubes, Samsung Electronics et LG Display il y a deux ans pour entente sur les prix.

L'an dernier, elle a également sanctionné quatre producteurs de verre de tubes cathodiques avec des amendes ayant totalisé 128,74 millions d'euros pour s'être entendus sur les prix.

Foo Yun Chee, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

 
<p>Philips, LG Electronics, Samsung SDI et trois autres soci&eacute;t&eacute;s seront lourdement sanctionn&eacute;es par la Commission europ&eacute;enne pour entente sur les prix des tubes cathodiques, selon quatre sources bien inform&eacute;es. /Photo d'archives/REUTERS</p>