Alcatel-Lucent à nouveau en perte au 3e trimestre

vendredi 2 novembre 2012 16h03
 

par Gwénaëlle Barzic et Leila Abboud

PARIS (Reuters) - L'équipementier Alcatel-Lucent a publié vendredi une perte d'exploitation pour le deuxième trimestre d'affilée, pénalisé par le recul des investissements des opérateurs télécoms qui affecte l'ensemble du secteur.

Le groupe franco-américain, dont la consommation de trésorerie inquiète le marché, a indiqué étudier plusieurs options pour renforcer son bilan, y compris des cessions d'actifs.

Trois sources au fait du dossier ont dit à Reuters que le groupe réfléchissait à une vente de son unité dédiée aux câbles sous-marins et de son activité de fabrication d'équipements de téléphonie pour les entreprises.

A la Bourse de Paris, l'action perdait 6,19% à 0,773 euro à 15h46. Alcatel-Lucent est le titre qui fait l'objet du plus grand nombre de positions courtes ("short") de l'indice CAC 40, selon des données de Markit, ce qui le rend particulièrement volatil.

Comme les autres équipementiers, la société, qui a engagé un plan de restructuration incluant près de 5.500 suppressions d'emplois, souffre du ralentissement des dépenses de ses clients opérateurs sur fond de conjoncture difficile alors que la guerre des prix continue de faire rage dans le secteur.

Le numéro un du secteur, Ericsson a, lui, subi une chute de 42% de son résultat brut opérationnel au troisième trimestre et annoncé de nouvelles réductions de coûts pour préserver ses activités du ralentissement économique.

Même les équipementiers asiatiques, qui ont gagné des parts de marché grâce à leur politique de prix agressive, ne sont pas épargnés. Le chinois ZTE a ainsi annoncé le mois dernier sa première perte trimestrielle depuis son entrée à la Bourse de Hong Kong en 2004.

"En dépit d'un cours de Bourse reflétant en grande partie les inquiétudes sur la liquidité, à une décote sensible par rapport à notre estimation de la valeur de liquidation de la société, nous recommandons de rester éloigné du titre car la performance d'Alcatel-Lucent va probablement continuer à se dégrader au prochain trimestre", commente Pierre Ferragu, analyste à Sanford C. Bernstein.   Suite...

 
<p>Le directeur g&eacute;n&eacute;ral d'Alcatel-Lucent, Ben Verwaayen. L'&eacute;quipementier a publi&eacute; vendredi une perte d'exploitation pour le deuxi&egrave;me trimestre d'affil&eacute;e, p&eacute;nalis&eacute; par le recul des investissements des op&eacute;rateurs t&eacute;l&eacute;coms qui affecte l'ensemble du secteur. /Photo prise le 2 novembre 2012/REUTERS/Christian Hartmann</p>