Apple attendu sur ses ventes après un trimestre jugé décevant

vendredi 26 octobre 2012 12h34
 

par Poornima Gupta

SAN FRANCISCO (Reuters) - Apple a publié des résultats jugés décevants pour le deuxième trimestre d'affilée et semble désormais incapable de surpasser avec régularité les attentes des investisseurs, ce qui rendra d'autant plus crucial le démarrage commercial de l'iPhone 5 et de l'iPad mini au cours des prochains mois.

L'action de la plus grosse capitalisation mondiale du secteur technologique (578 milliards de dollars) est tombée brièvement jeudi à son plus bas niveau depuis le début du mois d'août, après l'annonce d'un chiffre d'affaires en hausse de 27% et un résultat en progression de 24% pour le quatrième trimestre de l'exercice fiscal.

Ces chiffres, bien qu'en ligne avec les attentes, n'ont pas apporté les bonnes surprises auxquelles les investisseurs s'étaient accoutumés. Au trimestre précédent déjà, le chiffre d'affaires avait été inférieur aux objectifs du groupe.

L'action a néanmoins regagné une partie du terrain cédé dans les transactions post-Bourse après que le directeur général Tim Cook a expliqué aux analystes que le groupe n'arrivait toujours pas à répondre à la demande "phénoménale" pour l'iPhone 5 mais qu'il avait désormais résolu la majeure partie de ses problèmes d'approvisionnement.

Apple a écoulé 26,9 millions d'exemplaires de l'iPhone sur juillet-septembre, légèrement plus qu'attendu par les analystes, qui tablaient sur des ventes de 25 à 26 millions.

CONCURRENCE DÉCHAÎNÉE

Mais les ventes de tablette iPad ont en revanche été bien inférieures aux anticipations, à 14 millions, dans une conjoncture qui reste déprimée et alors que les consommateurs attendent la sortie du mini iPad prévue pour le mois prochain.

Le sud-coréen Samsung Electronics a vendu 56,3 millions de smartphones sur la période, selon le cabinet de recherche IDC, s'assurant une part de marché de 31,3% du marché mondial, soit plus du double de celle d'Apple.   Suite...

 
<p>Apple a publi&eacute; jeudi des r&eacute;sultats jug&eacute;s d&eacute;cevants pour le deuxi&egrave;me trimestre d'affil&eacute;e et semble d&eacute;sormais incapable de surpasser avec r&eacute;gularit&eacute; les attentes des investisseurs, ce qui rendra d'autant plus crucial le d&eacute;marrage commercial de l'iPhone 5 et de l'iPad mini au cours des prochains mois. /Photo d'archives/REUTERS/Aly Song</p>