SFR renforce sa présence dans le "low cost" avec Joe Mobile

mardi 23 octobre 2012 11h41
 

PARIS (Reuters) - SFR, malmené par le durcissement de la concurrence sur le marché des télécoms en France, fait le pari du "low cost" en lançant mardi un nouvel opérateur mobile virtuel baptisé "Joe Mobile", opérant exclusivement sur internet.

Face aux prix cassés proposés par le trublion Free mobile (Iliad), la filiale de Vivendi s'est déjà positionnée sur le segment des offres à bas coûts avec sa gamme "RED" qui totalisait à l'automne 460.000 clients et avec la marque Buzz spécialisée dans les communications vers l'étranger.

Le deuxième opérateur de téléphonie mobile en France ajoute une corde à son arc avec le lancement de Joe Mobile, un nouvel opérateur à part entière disposant d'un site internet dédié, qui loue le réseau de SFR au même titre que douze autres opérateurs virtuels, encore appelés "MVNO".

Les clients de SFR comme ceux des autres opérateurs devront donc utiliser la procédure de portage du numéro pour prendre un forfait chez ce nouvel acteur d'un marché des MVNO secoué par l'arrivée, en janvier, du quatrième entrant dont les deux offres sans engagement ont séduit 3,6 millions d'abonnés en six mois.

Pour se distinguer, Joe Mobile promet de "révolutionner" l'univers du mobile en permettant à l'utilisateur de maîtriser sa consommation en temps réel et d'adapter facilement son forfait à ses besoins.

"Notre ambition est de changer radicalement l'expérience du client autour de son forfait mobile en lui donnant vraiment les manettes", a expliqué Mathieu Horn, le directeur général délégué de la société, dans un entretien à Reuters.

Cet ancien cadre de SFR, qui porte le projet depuis un an, dit s'être inspiré des succès qui ont fleuri sur internet, à l'image du site de musique en streaming Spotify ou du site de stockage Dropbox afin d'appliquer leurs recettes aux télécoms.

Concrètement, l'offre est construite classiquement autour de deux forfaits, l'un à dix euros offrant deux heures d'appel et les SMS et MMS illimités, et l'autre à vingt euros avec appels illimités et trois gigaoctets de données, soit un prix comparable à ceux d'offres concurrentes sans engagement.

Grâce à un "cockpit" - une application compatible avec n'importe quel smartphone - chaque abonné pourra consulter en temps réel son niveau de consommation, modifier son forfait, souscrire du temps de communication à l'étranger s'il prévoit un voyage. Il pourra également suspendre son forfait pour une durée allant jusqu'à six mois, une possibilité qui n'existe pas chez les autres opérateurs, assure Mathieu Horn.   Suite...

 
<p>SFR fait le pari du "low cost" en lan&ccedil;ant mardi un nouvel op&eacute;rateur mobile virtuel baptis&eacute; "Joe Mobile". Cet op&eacute;rateur, disponible uniquement sur internet, propose &agrave; l'utilisateur de ma&icirc;triser sa consommation en temps r&eacute;el et d'adapter facilement son forfait &agrave; ses besoins avec deux offres initiales &agrave; dix et vingt euros par mois. /Photo prise le 15 octobre 2012/REUTERS/Eric Gaillard</p>