Texas Instruments prévoit des ventes en deçà du consensus

mardi 23 octobre 2012 11h42
 

NEW YORK (Reuters) - Texas Instruments a annoncé lundi une baisse du chiffre d'affaires trimestriel, conséquence d'une baisse de la demande de puces, et le fondeur anticipe à nouveau un trimestre en cours difficile.

TI, dont les puces sont employées aussi bien dans l'électronique grand public que dans des matériels professionnels, a fait état d'un bénéfice de 784 millions de dollars, soit 67 cents par action, contre 601 millions (51 cents) un an auparavant.

Le C.A. a été de 3,39 milliards de dollars contre 3,47 milliards.

TI projette un BPA de 23 à 31 cents au quatrième trimestre et un C.A. de 2,83 milliards de dollars, alors que le consensus Thomson Reuters I/B/E/S donne 3,24 milliards.

"C'est vraiment léger... mais je ne sais pas trop à quel point c'est surprenant vu ce qu'on a observé ces derniers temps dans les semiconducteurs et les high techs", dit Stacy Rasgon, analyste de Bernstein Research.

"Nous voyons que l'ensemble de notre clientèle devient très, très prudente, gère au plus près ses stocks ce qui ne nous donne que très peu de visibilité pour ce qui concerne ce qu'elles comptent commander ce trimestre", a déclaré le directeur financier Kevin March, dans un entretien.

Le fondeur n'arrive pas à utiliser à plein des capacités de production rachetées à l'encan à la suite de la crise du crédit, ce qui inquiète les investisseurs.

"Il n'utilise que 75% environ de ses capacités actuellement et ça prendra du temps avant de mobiliser le reste", commente JoAnne Feeney Longbow Research).

L'action, qui avait baissé dans un premier temps en après-Bourse, a ensuite remonté pour être finalement stationnaire.

Sinead Carew, Wilfrid Exbrayat pour le service français

 
<p>Texas Instruments, dont les puces sont employ&eacute;es aussi bien dans l'&eacute;lectronique grand public que dans des mat&eacute;riels professionnels, fait &eacute;tat d'un b&eacute;n&eacute;fice de 784 millions de dollars au troisi&egrave;me trimestre, contre 601 millions un an auparavant. /Photo d'archives/REUTERS</p>