Les entreprises ne vont pas se ruer sur Windows 8

lundi 22 octobre 2012 11h56
 

par Bill Rigby

SEATTLE (Reuters) - Il fut un temps où la sortie d'une nouvelle version de Windows plongeait dans l'effervescence les directions informatiques des entreprises du monde entier. Ce n'est plus le cas, et le lancement mondial, vendredi, de Windows 8 risque fort d'être un non-événement pour nombre d'entre elles.

La dernière version du système d'exploitation de Microsoft présente pourtant des atouts pour plaire à tous les publics : une fonctionnalité tactile pour les adeptes des tablettes, une interface vivante et jeune, et des versions multiples pour la rendre compatible avec les logiciels traditionnels des utilisateurs de PC.

Mais les entreprises, dont beaucoup n'ont pas encore migré de Windows XP à Windows 7, n'y voient pas forcément d'intérêt.

"Pour parler franchement, Windows 8 est davantage une plate-forme pour le grand public que pour les entreprises", remarque Doug Johnson, responsable de la politique de gestion du risque de l'Association bancaire américaine - dont les membres comptent parmi les principaux clients de l'industrie informatique. "Je ne vois pas ce que Windows 8 apporte de plus aux entreprises."

Autrefois, ce genre de commentaire aurait semé la panique au siège de Microsoft à Redmond, dans l'Etat de Washington. Mais plus aujourd'hui. Microsoft, prenant acte de l'évolution profonde du marché, reconnaît à mots couverts que le succès de Windows 8 dépendra de son accueil par les particuliers.

"La ligne de séparation entre particuliers et entreprises est de plus en plus floue", assure Ron Markezich, responsable de la division Entreprises de Microsoft aux Etats-Unis. "La clientèle des professionnels attend Windows 8 avec impatience car elle ne veut plus devoir hésiter entre tablette et PC."

Le principal objectif de Microsoft est surtout de montrer qu'il maîtrise lui aussi les nouvelles tendances de l'informatique - mobilité et écrans tactiles - introduites par Apple et Google. Le packaging et le marketing de Windows 8 ciblent d'ailleurs clairement un public jeune et la nouvelle tablette Surface vise elle aussi le grand public.

LES ENTREPRISES PLUS RÉSERVÉES   Suite...

 
<p>Le lancement mondial, vendredi, de Windows 8 risque fort d'&ecirc;tre un non-&eacute;v&eacute;nement pour les entreprises. Beaucoup d'entre elles, qui n'ont pas encore migr&eacute; de Windows XP &agrave; Windows 7, n'y voient pas forc&eacute;ment d'int&eacute;r&ecirc;t. /Photo d'archives/REUTERS/Mike Blake</p>