Hausse du bénéfice d'IBM au 3e trimestre

mercredi 17 octobre 2012 09h23
 

(Reuters) - IBM a raté le consensus pour son chiffre d'affaires du troisième trimestre et l'a tout juste battu pour son bénéfice par action, sa clientèle se retenant d'investir trop, tandis qu'un dollar fort a produit un effet de change défavorable.

International Business Machines a précisé que le bénéfice par action hors exceptionnels était de 3,62 dollars, battant tout juste le consensus des analystes le donnant à 3,61 dollars.

Hors une charge de 160 millions de dollars liée aux retraites en Grande-Bretagne, le bénéfice net a diminué à 3,82 milliards de dollars contre 3,84 milliards. Hors coûts d'acquisition, le bénéfice net a augmenté de 5% à 4,2 milliards de dollars.

Le chiffre d'affaires a baissé de 5% à 24,7 milliards de dollars en raison d'un effet de change défavorable de près d'un milliard de dollars. Wall Street anticipait un recul du C.A. de l'ordre de 3% à 25,36 milliards.

"Si on examine la performance du troisième trimestre, nous avons eu sur les deux premiers mois une trajectoire plus tendue que celle observée sur l'ensemble du trimestre", a dit le directeur financier Mark Loughridge à des analystes.

Il a ajouté qu'une "poignée d'affaires n'ont pas abouti durant le trimestre", alors que le groupe de services informatiques les tenait pour acquises.

Trip Chowdhry, analyste de Global Equities Research, remarque que la clientèle se retient d'investir avant les élections présidentielles américaines, se contentant d'achats ponctuels plutôt que de remplacer des systèmes entiers.

"Le client ne met pas la main au portefeuille, voilà tout", dit-il. "Ca pèse sur les dépenses informatiques".

Le C.A. de la région EMEA (Europe, Afrique, Moyen-Orient) a baissé de 9% à 7,2 milliards de dollars, hors ajustement des effets de change. Aux Amériques, le C.A. a diminué de 4% à 10,4 milliards de dollars, tandis qu'en Asie-Pacifique, il a augmenté de 1% à 6,5 milliards de dollars.   Suite...

 
<p>IBM a d&eacute;gag&eacute; au troisi&egrave;me trimestre un chiffre d'affaires de 24,7 milliards de dollars et un b&eacute;n&eacute;fice net de 3,9 milliards, la demande de services et une gestion serr&eacute;e des co&ucirc;ts ayant compens&eacute; les effets d'un dollar fort. /Photo d'archives/REUTERS/Toru Hanai</p>