Le japonais Softbank va annoncer la prise de contrôle de Sprint

lundi 15 octobre 2012 09h49
 

TOKYO/NEW YORK (Reuters) - Softbank, troisième opérateur de téléphonie mobile au Japon, prévoit d'annoncer la prise de contrôle de son concurrent américain Sprint Nextel, numéro trois aux Etats-Unis, lors d'une conférence de presse programmée ce lundi à 08h00 GMT, a dit une source.

Cette opération, estimée à près de 20 milliards de dollars (15,5 milliards d'euros) et portant sur l'acquisition de quelque 70% de Sprint Nextel par Softbank, serait la plus importante acquisition par une entreprise japonaise jamais réalisée à l'étranger.

Trois autres sources ont déclaré que quatre banques - Mizuho Financial Group, Sumitomo Mitsui Financial Group, Mitsubishi UFJ Financial Group et Deutsche Bank - avaient consenti des prêts à Softbank totalisant 1.650 milliards de yens (16,3 milliards d'euros) afin que le groupe puisse financer la transaction.

A la Bourse de Tokyo, le titre Softbank a encore perdu 5,3% après avoir déjà chuté de près de 17% vendredi, au lendemain de l'officialisation des négociations avec Sprint Nextel, dont l'action a au contraire bondi de quelque 14% au cours des deux dernières séances boursières.

Avec le soutien de Softbank, Sprint devrait être en mesure d'installer de manière plus efficace son réseau 4G, pour mieux affronter AT&T et Verizon sur le marché de la téléphonie mobile aux Etats-Unis.

Si Sprint est considéré par les analystes comme la meilleure opportunité de prendre massivement pied sur le marché américain, ils estiment également que Softbank va peut-être verser pour ce faire un prix trop élevé.

Selon le Wall Street Journal, l'opérateur va acheter pour trois milliards de dollars d'obligations convertibles en actions Sprint au prix unitaire de 5,25 dollars, acquérir pour cinq milliards de dollars de titres directement auprès de Sprint et proposer 7,30 dollar par action acquise sur le marché.

L'endettement net de Sprint est de quelque 15 milliards de dollars et celui de Softbank d'environ 10 milliards d'euros, auxquels il faut rajouter les deux milliards que va débourser l'opérateur japonais pour son concurrent plus petit eAccess, opération annoncée juste avant celle relative à Sprint.

Vendredi, Standard & Poor's a annoncé avoir placé la note "BBB" de Softbank sous surveillance avec implication négative, en raison du poids que fait la transaction sur le profil de risque de l'entreprise.

Sprint a annoncé une présentation sur internet devant coïncider avec la conférence de presse de Softbank.

Nadia Damouni, Taro Fuse et Mari Saito, Benoit Van Overstraeten pour le service français

 
<p>Softbank, troisi&egrave;me op&eacute;rateur de t&eacute;l&eacute;phonie mobile au Japon, pr&eacute;voit d'annoncer la prise de contr&ocirc;le de son concurrent am&eacute;ricain Sprint Nextel, num&eacute;ro trois aux Etats-Unis, ce qui serait la plus importante acquisition par une entreprise japonaise jamais r&eacute;alis&eacute;e &agrave; l'&eacute;tranger. /Photo prise le 15 octobre 2012/REUTERS/Yuriko Nakao</p>