Softbank veut prendre le contrôle de Sprint Nextel

jeudi 11 octobre 2012 15h07
 

TOKYO (Reuters) - Le groupe japonais Softbank négocie l'acquisition d'une participation majoritaire dans Sprint Nextel, le troisième opérateur américain de téléphonie mobile, a dit jeudi une source proche du dossier.

L'opération représenterait plus de mille milliards de yens (12,8 milliards de dollars ou 9,88 milliards d'euros), a ajouté la source en confirmant une information de la chaîne publique japonaise NHK.

Softbank a déclaré que les informations relatives aux négociations étaient "basées sur des spéculations", ajoutant que le groupe "n'avait rien annoncé et qu'il ne "commentait pas les spéculations.

Une autre source à dit à Reuters que Softbank était en discussions avec plusieurs banques en vue d'un crédit destiné à financer une offre de rachat.

Personne n'était disponible chez Sprint pour commenter ces informations. Dans des échanges d'avant-Bourse, le titre Sprint bondissait de quelque 12%.

Sprint Nextel, valorisé à 15,12 milliards de dollars à la clôture de mercredi, comptait plus de 56 millions d'utilisateurs à la fin juin.

L'opérateur américain envisage de faire une contre offre sur le fournisseur de services sans-fil MetroPCS, qui a annoncé la semaine dernière un accord de fusion avec T-Mobile USA, filiale de Deutsche Telekom.

L'acquisition de Sprint pourrait permettre à Softbank, dont la valeur est estimée à plus de 40 milliards de dollars, de se fournir à meilleur prix en smartphones et autres appareils mobiles, selon NHK.

Le troisième opérateur de téléphonie mobile japonais a annoncé début octobre le rachat de l'opérateur japonais eAccess pour l'équivalent de 1,84 milliard de dollars. Cette acquisition devrait lui permettre Softbank de talonner KDDI, numéro deux du secteur dans l'archipel.

Taro Fuse, Mathilde Gardin et; Véronique Tison pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

 
<p>Le groupe t&eacute;l&eacute;coms japonais Softbank n&eacute;gocie l'acquisition d'une participation majoritaire dans Sprint Nextel, le troisi&egrave;me op&eacute;rateur am&eacute;ricain de t&eacute;l&eacute;phonie mobile, selon une source proche du dossier. /Photo d'archives/REUTERS/Kim Kyung-Hoon</p>