Huawei a évoqué une introduction en Bourse avec des banques

vendredi 5 octobre 2012 10h25
 

HONG KONG/SINGAPOUR (Reuters) - Huawei Technologies, numéro deux mondial des équipements de réseaux de télécommunications, a été en contact avec des banques d'investissement au sujet d'une éventuelle introduction en Bourse, mais le groupe chinois n'a encore pris aucune décision en la matière, ont dit plusieurs sources vendredi.

Une mise sur le marché, dont la possibilité avait initialement été rapportée par le Wall Street Journal, permettrait à la société de gagner en transparence et d'être ainsi mieux à même de remporter de gros contrats sur des marchés tels que les Etats-Unis.

"Nous n'avons pas exclu la possibilité d'une cotation. Nous avons toujours été en contact avec les banques mais je ne crois pas qu'une décision ait été prise", a dit à Reuters une source proche du groupe.

Dans un communiqué envoyé par e-mail, Huawei, également numéro six mondial des téléphones portables, a dit ne pas commenter des rumeurs de marché.

Huawei et son rival chinois ZTE ont réussi à prendre pied sur le marché américain des terminaux mobiles mais n'ont pas encore réussi à vendre leurs équipements de réseaux en raison de l'opposition des membres du Congrès, motivée par des questions de sécurité.

Pour les mêmes motifs, le gouvernement australien avait interdit à Huawei de participer à l'appel d'offres relatif à la construction du réseau à haut débit du pays.

Selon le WSJ, Huawei vise une cotation aux Etats-Unis, tout en prenant également en considération Londres et Hong Kong.

Lee Chyen et Elzio Barreto à Hong Kong, Michaek Urquhart à Singapour, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand

 
<p>Huawei Technologies, num&eacute;ro deux mondial des &eacute;quipements de r&eacute;seaux de t&eacute;l&eacute;communications, a &eacute;t&eacute; en contact avec des banques d'investissement au sujet d'une &eacute;ventuelle introduction en Bourse, mais le groupe chinois n'a encore pris aucune d&eacute;cision en la mati&egrave;re, selon plusieurs sources. /Photo prise le 19 juin 2012/REUTERS/Tim Chong</p>