Interpol annonce la fermeture de milliers de pharmacies en ligne

jeudi 4 octobre 2012 17h39
 

LYON (Reuters) - Plus de 18.000 sites internet ont été fermés dans le cadre d'une vaste opération internationale contre la vente illicite de médicaments sur internet, annonce Interpol.

Menée entre le 25 septembre et le 2 octobre en collaboration avec les autorités d'une centaine de pays, dont les Etats-Unis, l'opération baptisée Pangea V a en outre permis l'arrestation de 79 suspects et des saisies évaluées à 10,5 millions de dollars (8,11 millions d'euros).

Elle entrait dans le cadre de la Semaine d'action internationale sur internet, un campagne internationale contre les médicaments contrefaits ou illicites.

"C'est grâce aux efforts coordonnés de toutes les instances impliquées - police, douanes, autorités sanitaires, et secteur privé - que nous avons obtenu les résultats les plus probants depuis le lancement de Pangea, il y a cinq ans", s'est félicité Ronald Noble, secrétaire général d'Interpol.

"Il s'agit d'une étape majeure dans la protection de la santé et de la sécurité publiques et de la lutte contre les réseaux organisés qui sont derrière ce crime", ajoute-t-il.

Jean-Philippe Lefief à Paris, édité par Gilles Trequesser

 
<p>Ronald Noble, secr&eacute;taire g&eacute;n&eacute;ral d'Interpol. Plus de 18.000 sites internet ont &eacute;t&eacute; ferm&eacute;s dans le cadre d'une vaste op&eacute;ration internationale contre la vente illicite de m&eacute;dicaments sur internet, selon Interpol. L'op&eacute;ration a &eacute;t&eacute; men&eacute;e entre le 25 septembre et le 2 octobre et a permis l'arrestation de 79 suspects et des saisies &eacute;valu&eacute;es &agrave; 10,5 millions de dollars (8,11 millions d'euros). /Photo d'archives/REUTERS/Kim Hong-Ji</p>