Softbank rachète eAcces pour 1,4 milliard d'euros

lundi 1 octobre 2012 12h53
 

TOKYO (Reuters) - Softbank, troisième opérateur mobile au Japon, va racheter eAccess, compétiteur de taille plus modeste, via une transaction en actions de 1,42 milliard d'euros qui va intensifier la concurrence avec KDDI, numéro deux du pays.

Dans un communiqué, Softbank précise qu'il offrira 52.000 yens (517 euros) par action eAccess lors d'un échange d'actions qui devrait être finalisé en février. Ce prix est plus de trois fois supérieur au cours de clôture de vendredi, de 15.070 yens.

Dans l'anticipation de la transaction, rapportée initialement par le journal Nikkei, le titre eAccess a bondi à la Bourse de Tokyo pour terminer en hausse de 26,08% à 19.000 yens. L'action Softbank a perdu 1,74% à 3.105 yens.

La concurrence entre Softbank et KDDI s'est intensifiée depuis que ce dernier a commencé à distribuer des iPhone l'an dernier. Softbank avait pu bénéficier pendant un certain temps de l'exclusivité du smartphone d'Apple.

Avec les abonnés d'eAccess, le total d'utilisateurs des services de Softbank passera à 39 millions, chiffre supérieur aux 36 millions de KDDI, a déclaré Masayoshi Son, fondateur de Softbank, lors d'une conférence de presse.

Il a justifié la prime proposée par ce surplus d'abonnés, mais aussi par l'augmentation des capacités de réseau induite par l'acquisition et par les économies de coûts qu'elle va générer.

"Nous payons plus du triple du cours actuel d'eAccess en raison des avantages que représente la base de clientèle existante du groupe. Nous ne pensons pas que nos actionnaires verront ce rapprochement d'un mauvais oeil", a déclaré Masayoshi Son.

Mari Saito, Tim Kelly, Mayumi Negishi, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Dominique Rodriguez