Apple s'excuse pour "Plans" et renvoie vers la concurrence

vendredi 28 septembre 2012 19h56
 

par Poornima Gupta

SAN FRANCISCO (Reuters) - Le PDG d'Apple Tim Cook a présenté ses excuses vendredi pour les errances de son service de cartographie "Plans" tout en conseillant quelques services concurrents à ses utilisateurs en attendant d'améliorer le sien, une posture rare pour le géant de l'électronique.

Réagissant au dépit des clients de sa gamme d'appareils nomades, il reconnaît dans une lettre publiée sur le site internet de l'entreprise qu'Apple a fait faux bond à ses engagements de qualité envers ses clients.

"Nous sommes terriblement désolés pour la frustration que cela a engendré chez nos clients et nous faisons tout notre possible pour améliorer Plans", écrit Tim Cook au sujet de son service, développé à partir de la technologie du spécialiste néerlandais de la géolocalisation TomTom et lancé à l'occasion de la mise en vente de son nouvel iPhone 5 et de son système d'exploitation iOS6.

Les utilisateurs se plaignent d'erreurs géographiques, de détails manquants, et de l'absence de fonctions sur les transports publics, de données sur la circulation et de photos des rues et bâtiments comme le propose Google, son ancien partenaire devenu concurrent.

Autre posture rare pour la firme de Cupertino, Tim Cook suggère à la clientèle d'Apple de télécharger sur son kiosque d'applications les services proposés par certains de ses concurrents, en attendant la mise à niveau de son propre produit.

"Pendant que nous améliorons Plans, vous pouvez explorer les alternatives proposées en téléchargement sur l'App Store telles que Bing, MapQuest et Waze, ou utiliser les cartes de Google ou Nokia en vous rendant sur leurs sites web et en installant une icône sur votre écran d'accueil renvoyant à leurs applications", propose-t-il.

Apple rechigne traditionnellement à vanter les services de ses concurrents et l'acte de contrition de son patron montre combien la psychologie de l'entreprise a évolué depuis la prise de fonction du successeur de Steve Jobs peu avant le décès du co-fondateur de la firme à la pomme.

La dernière fois qu'Apple s'est plié à l'exercice de présenter des excuses, la société avait dû faire face à une déferlante de critiques sur des problèmes de réception de signal de l'iPhone 4, peu après son lancement.   Suite...

 
<p>Le PDG d'Apple Tim Cook a pr&eacute;sent&eacute; ses excuses vendredi pour les errances de son service de cartographie "Plans" tout en conseillant quelques services concurrents &agrave; ses utilisateurs en attendant d'am&eacute;liorer le sien, une posture rare pour le g&eacute;ant de l'&eacute;lectronique. /Photo prise le 21 septembre 2012/REUTERS/Noah Berger</p>